Comment soigner une gonarthrose fémoro patellaire

 

L’arthrose du genou est une maladie dégénérative du cartilage qui peut provoquer une douleur aiguë ou chronique. Le genou est l’une des articulations les plus sollicitées du corps, ce qui explique pourquoi l’arthrose y est si fréquente. Les symptômes de l’arthrose du genou peuvent inclure la raideur, la douleur, le gonflement et la sensation de craquement ou de grincement.

 

La gonarthrose qu’est ce que c’est ?

L’arthrose du genou, également appelée gonarthrose, est une affection courante qui affecte l’articulation du genou. La condition est causée par la dégradation et l’usure du cartilage qui tapisse l’articulation. À mesure que le cartilage s’use, il peut provoquer des douleurs, une raideur et un gonflement du genou. Il existe plusieurs options de traitement pour l’arthrose du genou, notamment :

  • les médicaments en vente libre,
  • la physiothérapie et la chirurgie.
  • Les options de traitement varient en fonction de la gravité de la maladie. (PRN et injection d’acide)

Les médicaments en vente libre comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation. La physiothérapie peut aider à améliorer l’amplitude des mouvements et la force du genou. La chirurgie peut être nécessaire si les autres traitements ne soulagent pas les symptômes. La chirurgie peut inclure une arthroscopie ou une arthroplastie totale.

Quels médicaments en cas d’arthrose du genou ?

Il existe de nombreux médicaments différents qui peuvent être utilisés pour soulager les symptômes de l’arthrose du genou. Parmi les médicaments les plus courants figurent les analgésiques, les anti-inflammatoires et les corticostéroïdes.

Efficace contre la dégradation du cartilage

 

Quels sont les symptômes de l’arthrose du genou ?

Les symptômes de l’arthrose du genou sont la douleur et la raideur. La douleur est généralement pire quand vous vous levez après une longue période de repos, ou après une activité physique. La raideur peut être pire le matin, et peut s’améliorer au cours de la journée. L’arthrose du genou peut également provoquer des craquements ou des grincements dans votre genou quand vous le pliez ou le dépliez.

Quelle différence entre la gonarthrose fémoro-patellaire et fémoro-tibiale ?

  • La gonarthrose fémoro-patellaire est une arthrose qui se développe entre la patella (os du genou) et le fémur (os de la cuisse).
  • La gonarthrose fémoro-tibiale, quant à elle, est une arthrose qui se développe entre le tibia (os de la jambe) et le fémur.

La gonarthrose fémoro-patellaire est une arthrose qui se développe entre le fémur (os de la cuisse) et la patella (os du genou). Elle est caractérisée par une douleur à la hanche, au genou et à la cheville. Les symptômes de l’arthrose des articulations sont les suivants :

  1. douleurs articulaires
  2. douleurs musculaires ;
  3. raideur articulaire ;
  4. inflammation des articulations ;
  5. gonflement des articulations ;
  6. faiblesse musculaire ;

Qu’est-ce que l’arthrose fémoro-patellaire ?

L’arthrose fémoro-patellaire représente 35% des cas d’arthrose du genou. Le cartilage est la structure qui recouvre les extrémités osseuses et c’est le liquide synovial qui le nourrit. Le liquide synovial lubrifie les extrémités osseuses.

Arthrite fémoro-patellaire : signes d’alerte

La gonarthrose fémoro-patellaire provoque une douleur diffuse dans le genou. Le temps joue un rôle : Elle peut être déclenchée lors de la montée d’un escalier, en position assise, à genoux ou accroupie pendant une longue période. Lors de la marche sur terrain plat, elle est plus souvent modérée. Pour détecter l’arthrose fémoro-patellaire (PF), les médecins utilisent généralement les moyens suivants :

  • Les structures ligamentaires situées derrière le genou ont tendance à avoir une « extension du genou » et une « lutte latérale du quadriceps ».
  • La rotule ne « clique » pas exactement, pas plus que la queue d’un caribou.
  • La « percussion rotulienne » se produit plutôt lorsque votre rotule est testée pendant la flexion et l’extension de votre genou.
  • Le médecin place sa main le long de votre rotule, et le passage est initié au niveau du muscle quadriceps et du ligament collatéral latéral du genou.

genouillère gonartrhose genou

Comment traiter l’arthrose fémoro-patellaire ?

Si l’application d’une pression sur le genou peut minimiser l’inflammation du genou liée à l’arthrose, il existe des thérapies qui peuvent être utilisées pour la traiter ou la minimiser. Toutes ces procédures orthopédiques offrent différentes techniques pour aider à soulager la douleur liée à l’arthrose fémoro-patellaire. Voici une liste pratiquer par les chirurgiens et médecins :

  • L’injection d’acide hyaluronique, également appelée viscosupplémentation.
  • La mise en place d’une genouillère. Dans le cas de l’arthrite fémoro-patellaire, le cartilage de la rotule s’use et se déplace vers l’extérieur du genou. Il peut alors être nécessaire de porter une genouillère souple et élastique, voire un strapping (bandage adhésif) pour ramener la rotule au centre.
  • Les attelles sont utilisées pour immobiliser le genou et donc le reposer, afin de soulager la douleur associée à l’arthrite fémoro-patellaire.
  • Les semelles orthopédiques. Souples et épaisses, elles amortissent les chocs de la marche et limitent la sollicitation du genou. Une ostéotomie tibiale médiale peut être indiquée.
Auteur

Auteur

Elise & Marc

Passioné de nutrition et de voyage Elise et Marc ont pu tous les deux gouter à de nombreux aliments afin de vous donner un maximum de conseils sur leur consommation.
Mangez de la vraie nourriture, détoxifiez votre corps et adoptez un mode de vie sain. Notre approche est holistique, prenant en compte non seulement ce que vous mangez mais aussi comment vous vivez et comment vous traitez votre corps.