Voici les aliments anti-inflammatoires les plus consommer

la science de la longévité ne vous intéresse-t-elle ? Il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler des zones bleues .  les zones bleues sont cinq régions qui contiennent la plus forte concentration des personnes vivant le plus longtemps sur terre.

Chaque région de la zone bleue a ses propres coutumes culturellescuisines et influences environnementales, mais les cinq régions partagent quelques caractéristiques en commun . Par exemple, ceux qui résident dans les zones bleues ont tendance à maintenir un sens aigu de leur objectif intérieur, un lien avec leur communauté et des relations sociales enrichissantes. 

Leur environnement naturel les pousse à faire des choix sains au niveau de leur alimenations. Ils suivent généralement un régime alimentaire anti-inflammatoire à base de plantes et de nombreuses recherches scientifiques montrent que les aliments anti-inflammatoires sont liés à la longévité .

Qu’est ce qu’un aliment anti-inflammatoire ?

Les aliments anti-inflammatoires sont des aliments riches en nutriments qui contiennent une grande quantité d’antioxydants ainsi que des vitamines et des minéraux. La consommation d’aliments anti-inflammatoires, comme les fruits et légumes, les haricots, l’huile d’olive et le poisson, aide à combattre les symptômes de l’inflammation chronique en neutralisant les radicaux libres dans le corps. L’inflammation est complexe, mais l’inflammation chronique peut être causée (ou exacerbée) par divers facteurs, allant de l’alimentation au niveau de stress et à d’autres facteurs liés au mode de vie, notamment les allergies, les toxines et le vieillissement.

De manière générale, les aliments transformés riches en graisses saturées, en alcool et/ou en sucres ajoutés peuvent exacerber l’inflammation , tandis que l’alimentation à base de plantes favorise un vieillissement sain en la combattant . La recherche montre que faire le plein d’ aliments végétaux riches en antioxydants peut aider à éviter le déclin cognitif , à prévenir le cancer et à réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

En résumé, les aliments anti-inflammatoires sont un élément clé du régime alimentaire des cinq zones bleues : Okinawa, Japon ; Ikaria, Grèce ; Sardaigne, Italie ; Péninsule de Nicoya, Costa Rica ; et Loma Linda, Californie. Et ce ne sont pas seulement les ingrédients alimentaires riches en nutriments qui sont couramment consommés ; c’est ainsi qu’ils sont cultivés, préparés et servis selon les coutumes de la riche histoire culinaire de chaque lieu.

Vous trouverez ci-dessous 10 aliments anti-inflammatoires pour la longévité consommés chaque jour par les personnes vivant le plus longtemps au monde dans les zones bleues.

Le régime de la zone bleue

Pour briser davantage le mythe selon lequel manger sainement coûte cher, parlons des zones bleues . 

Ce qui a commencé comme une expédition National Geographique pour découvrir les secrets de la longévité a évolué pour découvrir où les gens vivent toujours plus de 100 ans.
Quelques-unes des
villes de la zone bleue sont Ikaria, en Grèce, Okinawa, au Japon et la péninsule de Nicoya au Costa Rica. Ce ne sont peut-être pas les personnes les plus riches du monde , mais elles présentent de nombreuses similitudes. Y compris, ce qu’ils mangent.
Ils consomment un minimum de protéines animales, de grains entiers, de légumes frais, de fruits, d’huile d’olive, de graines et de noix. En d’autres termes, une alimentation économique. 

En résumé, les aliments anti-inflammatoires sont un élément clé du régime alimentaire des cinq zones bleues : Okinawa, Japon ; Ikaria, Grèce ; Sardaigne, Italie ; Péninsule de Nicoya, Costa Rica ; et Loma Linda, Californie. Et ce ne sont pas seulement les ingrédients alimentaires riches en nutriments qui sont couramment consommés ; c’est ainsi qu’ils sont cultivés, préparés et servis selon les coutumes de la riche histoire culinaire de chaque lieu.

Vous trouverez ci-dessous 10 aliments anti-inflammatoires pour la longévité consommés chaque jour par les personnes vivant le plus longtemps au monde dans les zones bleues.

10 Aliments anti-inflammatoires pour la longévité

1. Haricots

Les haricots et les légumineuses sont très riches en protéines végétales et peuvent remplacer la viande dans votre assiette. Ils contiennent également des vitamines, des minéraux, et des phytonutriments, c’est ce qui leur confère leurs super-pouvoirs anti-inflammatoires. Les haricots sont également l’une des sources de fibres les plus riches du monde végétal.

Les haricots, les légumineuses et les légumineuses sont un élément clé des repas consommés dans les cinq régions des zones bleues, et il existe des dizaines de milliers de variétés parmi lesquelles choisir sur terre. Par exemple, en Sardaigne, les haricots blancs, les pois chiches et les fèves sont consommés quotidiennement. À Okinawa, vous trouverez souvent des edamame sur la table ; et à Nicoya, les haricots noirs sont prisés pour leur délicieuse saveur et leur valeur nutritive. 

2. Grains entiers

Les grains entiers, tels que l’orge, le riz brun, le farro, le millet et l’avoine, sont également consommés quotidiennement dans toutes les zones bleues. En plus d’être riches en fibres, en protéines, en vitamines et en minéraux, les grains entiers sont des glucides à digestion lente qui fournissent de bonnes sources d’énergie.
Une étude sur le pain de blé entier a révélé que les fibres et les acides phénoliques des grains entiers aident à prévenir inflammation chronique, les grains entiers sont absorbés plus lentement que les grains raffinés comme la farine blanche et sont plus riches en nutriments.

ls sont tous très riches en nutriments, mais chacun varie dans ses propres avantages uniques. L’orge , par exemple, soutient des bactéries intestinales saines qui peuvent également réduire l’inflammation.

3. Patates douces

Les patates douces sont abondantes dans les zones bleues, en particulier à Okinawa, où les patates douces orange et violettes (appelées imo) sont largement consommées. Les deux sont extrêmement riches en antioxydants. La patate douce violette a des niveaux légèrement plus élevés de potassium bénéfique , mais les deux variétés contiennent des niveaux élevés d’ anthocyanes . Ce type d’antioxydant est lié à un risque réduit de maladie cardiaque, à une vision améliorée et à une inflammation réduite. Les patates douces sont également riches en fibres, en bêta-carotène et en vitamine C, et elles sont excellentes dans les plats d’accompagnement sucrés traditionnels et les soupes salées . 

Si vous n’êtes pas un adepte de la pomme de terre (ou d’un autre produit) parfaite, achetez Misfits Marketpour lutter contre le gaspillage alimentaire et faire livrer vos produits directement à votre porte.

4. Tofu

Un autre des aliments que de nombreux habitants d’Okinawa consomment quotidiennement est le tofu, qui est fabriqué à partir de graines de soja. Les aliments à base de soja, comme le tofu, ont des bienfaits pour la santé cardiaque et regorgent de protéines végétales . Il a également été démontré que le soja aide à protéger contre le cancer du sein et les maladies cardiovasculaires .

Il agit comme un puissant agent anti-inflammatoire. Les isoflavones et la lectine présentes dans le soja sont incroyablement bénéfiques pour réduire les douleurs articulaires, favoriser une digestion normale et contiennent de nombreux composés anti-inflammatoires. 

5. L’huile d’olive

La plupart des repas à Ikaria, Greene incluent des huiles d’olive locales comme ingrédient. L’huile d’olive extra vierge a été associée à de multiples bienfaits pour la santé cardiaque grâce à ses antioxydants et ses acides gras insaturés. Des études de recherche montrent que l’ajout d’huile d’olive aux repas aide à combattre l’inflammation chronique et réduit votre risque de diabète de type 2. 

Pour des avantages encore plus importants (et une saveur délicieuse), essayez d’infuser votre huile d’olive avec des herbes, comme le romarin et l’origan, ou de l’ail ou de l’oignon. L’ail et l’oignon sont connus sous le nom d’alliums, qui contiennent des composés liés à la santé cardiaque et à la protection contre le cancer.

6. Tomates

Les tomates sont un autre ingrédient de base de la cuisine ikarienne. Les tomates regorgent de vitamines et de minéraux, en particulier le lycopène antioxydant. Mais lorsque vous combinez des tomates avec de l’huile d’olive, vous récolterez encore plus d’avantages anti-inflammatoires. Ce qu’on appelle une synergie alimentaire : l’interaction entre les nutriments dans les aliments qui se traduit par encore plus de bienfaits pour la santé lorsqu’ils sont consommés ensemble. 

7. Fuit locaux exotiques

Les fruits locaux, comme les papayes, les bananes, les goyaves, le maranon, le chico, le zapote, les baies incas et le jobo, sont un élément clé des repas quotidiens dans la péninsule de Nicoya au Costa Rica.
Ces
fruits tropicaux (et tous les fruits, d’ailleurs) ont des niveaux élevés d’antioxydants, mais les baies sont particulièrement riches en propriétés anti-inflammatoires. Les baies, comme les myrtilles et les fraises, contiennent des composés anthocyanes qui agissent comme de puissants agents anti-inflammatoires. Ils ont de multiples avantages pour la santé du cerveau et du cœur et peuvent aider à éviter les maladies chroniques.

8. La courge

La courge est également importante dans la cuisine nicoyenne et est particulièrement délicieuse lorsqu’elle est servie dans un plat connu sous le nom de « trois sœurs » qui demande de la courge d’hiver, du maïs infusé au citron vert et des haricots noirs. La courge est un excellent ingrédient pour favoriser la réduction de l’inflammation dans l’intestin et le système cardiovasculaire. Non seulement elle contient des acides gras oméga-3, mais elle contient également les antioxydants bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine.

9. Légumes-feuilles et légumes crucifères

Dans la région de la zone bleue de Loma Linda, en Californie, les familles cultivent des jardins et à mettre en conserve les aliments frais quand elles peuvent. La communauté mange beaucoup de légumes verts, en particulier les légumes-feuilles et les légumes crucifères comme les épinards, le chou frisé, le brocoli, le chou et les choux de Bruxelles, qui contiennent tous des composés soufrés liés à la protection contre le cancer.

Cultiver un jardin vous-même, si vous en avez les moyens, offre ses propres avantages uniques qui n’ont rien à voir avec les phytonutriments ou les flavonols. Le jardinage nous encourage à manger plus de produits, aide à réduire le stress et a un impact positif sur le sol et l’environnement.

10. Noix et graines

Les noix et les graines sont consommées quotidiennement dans de nombreuses zones bleues, en particulier à Loma Linda. Les noix et les graines offrent des graisses saines pour le cœur qui ont été associées à un risque réduit de maladie cardiaque. Toutes les noix sont riches en nutriments, mais certaines superstars sont les noix pour les oméga-3, les amandes pour les graisses et les fibres saines et les pistaches pour les protéines et la santé. 

Les pains aux noix étaient souvent apportés aux célébrations et aux rassemblements pour être partagés. Pensez à des repas-partage végétariens avec des aliments que presque tout le monde pourrait manger.

Maintenant que vous êtes plein (sans jeu de mots) d’inspiration d’ingrédients Blue Zones, vous vous demandez ce qu’ils boivent quotidiennement ? Facile : Eau, thé , café et (vous pariez), vin rouge .

Nos partenaire des supers aliments 100% naturel

Your super avis logo
Your super avis logo
Your super avis logo
Your super avis logo
Your super avis logo