Et si on se lançais dans le swimrun ?

Et si on se lançait dans le SwimRun?

swimrunman

Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour parler sport, comme c’est bizarre, et plus précisément d’un mélange de natation et de course à pied.
J’en avais parlé en story sur instagram il y a quelque temps, en août je vais participer à la course SwimRunMan de Grenoble.
Comme le swimrun est une discipline pas encore forcément très connue je voulais vous en parler un peu plus en détails sur le blog!

Le SwimRun c’est quoi cette bête ?

Dans SwimRun il y a SWIM et il y a RUNne me remerciez pas pour cette information oh combien capitale!
Donc comme tu peux t’en douter il va s’agir sur une même course de nager et de courir.
Et là tu te dis…. Bah c’est comme un aquathlon enfaite, je vois pas bien le délire d’appeler ça autrement…
Et bien non tu te trompes : dans un aquathlon tu fais d’abord toute la partie natation et ensuite tu enchaînes avec de la course à pied, alors que dans un swimrun tu vas alterner les deux tout au long du parcours, et c’est bien là toute la différence!

Cette discipline a été inventée en 2002 par des potes suédois, qui se sont lancés un défi tout à fait normal au cours d’une soirée : « tiens les gars si on tentait de traverser les 24 îles de l’archipel de Stockholm en nageant et courant, ce ne sont que 65km de trail , 10km de natation et 25 transitions après tout ! »
Et oui le swinrun est né au cours d’une soirée alcoolisée, ce genre de soirée où tu te retrouves à te lancer des défis débiles !

En 2005 la première vraie course verra le jour avec « l’ ÖTіllö Swіmrun » qui reprend le parcours de défi d’origine mais en sens inverse. Seulement 2 équipes terminent la première édition sur 22 équipes en 2006 mais en 2016 ce sont plus de 250 équipes inscrites !

swimrunman

Comment ça marche ?

L’idée est assez simple sur le papier, il s’agit d’alterner des phases de natation dans un lac avec des phases de course à pied souvent en mode trail dans les chemins de montagne.
Le swimrun est une course nature donc le découpage natation/course se fait en fonction du paysage et des obstacles qui se présentent.

Il se distingue de l’Aquathlon dans le sens où il n’y a pas de transition définitive entre la natation et la course à pied, ici on enchaîne les deux tout au long du parcours avec le même matériel.
Oui cela signifie que tu nages avec tes baskets et que tu cours avec une jolie combinaison ! C’est ce qui fait LA SPÉCIFICITÉ du Swimrun et sa difficulté aussi !
Tu peux apporter du matériel comme un pull-boy, des plaquettes, une corde pour t’accrocher avec ton partenaires… mais il faut garder à l’esprit qu’après il faut tout se trimbaler sur les parties course à pied… Un pull-boy ne pèse rien mais quand tu es fatiguée, un rien te semble très lourd !

C’est une course qui se pratique en binôme, pour des raisons de sécurité et aussi parce que c’est quand même plus fun à deux dans la galère. C’est important d’avoir un bon copain pour se soutenir mutuellement quand ça devient compliqué et que l’on fatigue !

Il en existe de plus en plus, un peu partout en France et à l’étranger. Avec des distances variées pour permettre à chacun de participer, parce que 65km de course et 10km de natation ça fait pas forcément rêver tout le monde hein !
C’est un effort inhabituel et assez intense alors autant commencer avec les petits formats accessibles à tous.

swimrunman

Le SwimRunMan

La course à laquelle j’ai décidé de participer est le SWIMRUNMAN à GRENOBLE qui aura lieu le 26 août prochain.
Leur devise ? « Plongez, l’effort ne fait que commencer… » Tout un programme n’est-ce pas ?

Il existe une édition en juin dans les Gorges du Verdon et celle que je vais faire est en août, à Grenoble, dans les grands lacs de Laffrey avec ma triathlète de copine Candice.
Pour cette année le label a décidé de proposer une nouvelle distance intermédiaire entre l’épreuve reine du Half ( 29,5km de trail + 5km de natation) et la distance la plus courte ( 8km de trail + 2km de natation).
Il s’agit du format M avec 16,2km de trail et 3,8km de natation, et c’est sur celui-ci que nous allons nous élancer !
De façon plus détaillée, nous allons faire environ 12 transitions avec des portions plus ou moins longues dans les deux disciplines.

La course se passe dans un cadre naturel vraiment chouette : les lacs de Laffrey, le Massif du Taillefer et la chaine de Belledonne comme terrain de jeu on a connu pire !
Disons que ça aidera peut-être à mieux faire passer la souffrance haha.

Pour résumé le SwimRunMan ce sera une course en duo, du trail, du dénivelé, de la natation, des transitions course à pied et de la semi-autonomie… et surtout une grosse découverte et un gros challenge !

swimrunman

swimrunman

Pourquoi je me lance dans cette course ?

Ce n’est pas le genre de défi que je pensais me lancer maintenant mais comme l’occasion s’est présentée je me suis dit après tout pourquoi pas !

La nage en eau libre au triathlon c’est ma bête noire, mais justement il faut affronter ses points faibles pour essayer de s’améliorer. Alors ici le swimrun sera la bonne occasion de me tester sur une jolie distance en natation même si c’est entrecoupé de course à pied.

L’effort sera différent de ce que l’on connait , on va devoir ne pas trop s’emballer pour tenir tout le long, appréhender cette transition nage/course, s’entraider en fonction de nos points forts respectifs pour ne pas lâcher.
Je pense que c’est une belle expérience sur le plan physique, mental mais aussi pour l’esprit d’équipe et la cohésion. Et je sais que j’ai la bonne coéquipière pour que cela fonctionne 😊

On va se pencher un peu plus sur la question de l’équipement, de la préparation, juste histoire de ne pas arriver les mains dans les poches !
Mais de toute façon on ne compte pas investir dans des tenues spéciales swimrun, mais au moins essayer de trouver un compromis niveau matériel pour nager et courir le plus confortable possible on va dire.
Et pour l’entrainement on va se tester un peu sur l’enchainement nage en lac et course comme ce n’est pas une transition qu’on fait habituellement de façon répétée.

Je vais faire un peu plus tard un second article pour vous parler en détails de notre petite préparation, même si ce ne sera rien de fou. Et pour vous parler de l’équipement assez spécifique dédié à ce sport. Parce que même si nous on va essayer de faire avec les moyens du bord je me dis que ça peut vous intéresser de voir ce qui existe si vous voulez vous lancer et investir ! Ou juste par curiosité^^
En gros vous donner des conseils sur comment se préparer et comment s’équiper, même si nous on ne suivra pas tout à la lettre haha !

 

Est-ce que vous connaissez le swimrun ?
Vous en avez déjà fait un ? est-ce que c’est une discipline qui vous tente ?

Si le SwimRUnMan vous tente il reste quelques dernières places pour les Gorges du Verdon en juin et d’autres pour celui de Grenoble que je vais faire 😊

*crédit photos facebook SwimRunFrance

7 Replies to “Et si on se lançait dans le SwimRun?”

  1. Je n’ai fait qu’un seul swimrun, et il était tout petit, mais j’ai adoré cette épreuve. C’est vraiment chouette de partager une course à deux, et les multiples enchaînements sont très stimulants et presque ludiques (bon, sur le coup si j’étais essoufflée, ce n’était pas parce que je rigolais trop, hein). Je suis sûre que tu vas te régaler.

  2. Un petit aussi en septembre dernier et plusieurs prévus cette année un peu moins en mode « touriste ». Hâte de suivre tes aventures !

    1. AH top!! ça va être sympa!

  3. Ca a l’air bien fun ce swimrun !! Je ne connaissais pas mais ça m’intéresse de te suivre dans cette aventure ! Est-ce qu’il y a quand même des ravito ou tu dois te trimbaler ta bouteille ^^ ?Bonne prépa.

    1. Je crois que c’est en semi autonomie donc on va devoir trouver une astuce pour ne pas se trimbaler avec tout lol

  4. Merci pour ton article Elise,

    Je connaissais déjà un peu car il y en a quelque un dans ma région mais cette discipline aussi magnifique soi t’elle me fait un peu peur. Encore une fois ton courage et ta motivation est admirable. Hate de suivre tout ca !

    1. Oh désolée Lea j’ai loupé ton commentaire! Merci à toi pour ton soutien et tes mots toujours trop gentils 🙂
      Moi aussi ça me fait encore peur lol

Laisser un commentaire