Vélo de route : comment bien s’équiper pour rouler pendant la saison froide

Vélo de route : comment bien s'équiper pour continuer à rouler pendant la saison froide

Comme vous le savez je me suis mise au vélo depuis quelques mois et si pour le moment je n’ai roulé que pendant les beaux jours, la saison froide arrive à grand pas !
Comme en course à pied il est important d’avoir des vêtements adaptés pour ne pas subir sa sortie et continuer à rouler lorsque les températures baissent et que la météo devient moins clémente.
Nous allons donc voir ensemble quelques conseils pour bien s’équiper et continuer de rouler un maximum pendant la saison froide !

Contrairement à la course à pied, notre corps n’est pas actif de la même façon sur le vélo puisque nous sommes relativement statique. Il est donc important de bien se couvrir mais de conserver une liberté de mouvement, on ne veut pas avoir la sensation d’être un gros bonhomme Michelin pour aller rouler !

1/Pour le haut du corps, la règle des 3 couches

On retrouve ici le même principe que pour la course à pied, donc je vous avais parlé dans cet article.
Il faut suffisamment se couvrir pour ne pas avoir froid mais pas trop non plus pour éviter de transpirer et d’attraper froid dans les descentes !
On va donc opter pour la très célèbre technique des 3 couches qui permet de se protéger du froid, évacuer la transpiration et rester au sec.
En fonction de la température on pourra mettre seulement deux couches ou les trois.

Première couche

Celle qui va être directement contre notre peau, qui va permettre de rester au sec en évacuant la transpiration produite par l’effort. Ce maillot manche longue devra être en matière technique et isolante. Et j’ai une préférence pour ceux avec une petite bande adhésive en bas pour qu’il reste bien en place et éviter que l’air s’enfile par le dos.

La seconde couche

On enfile ensuite une veste qui va permettre de conserver la chaleur et de rester au chaud. C’est important qu’elle soit en matière technique et pas une polaire qui va juste vous transformer en une éponge!

La troisième couche

Elle n’est pas là pour apporter de la chaleur mais plutôt nous protéger du vent ou de la pluie. Elle devra être respirante également pour ne pas avoir l’impression de vivre dans un cocotte-minute ou un sauna.

s'équiper pour rouler pendant la saison froide

1/ Maillot long LIV – 2/ Première couche ODLO – 3/ Veste thermique DHB – 4/ Veste mistral ODLO – 5/ Veste Castelli

2/Pour le bas du corps on opte pour le cuissard

Lorsque les températures commencent à baisser on se tourne vers le cuissard long. Ici encore on aura différents modèles plus ou moins chaud en fonction de la température et de votre sensibilité au froid.
Petit rappel : pas de sous-vêtement sous le cuissard ! La peau de chamois fera la job et vous éviterez les frottements tout en étant confortable et bien moelleux sur la selle^^

s'équiper pour rouler pendant la saison froide

6/ Cuissard long DHB Flashlight – 7/Cuissard long Castelli – 8/ Colland Blackcomb Odlo

3/On protège les extrémités

La sensation de froid est encore plus importante au niveau des extrémités : mains, pieds et tête. Il faut donc s’équiper pour ne pas se retrouver avec la sensation de brûlure de provoque le froid.

Pour les mains

Si l’été on opte pour des mitaines, à la saison froide on se tourne sur des gants et sous-gants qui vont permettre de rester un maximum au chaud. Il existe des sous-gants en soie vraiment top pour couper le froid que l’on peut glisser sous des gants thermiques lorsque les températures sont vraiment basses.
Il faut juste faire attention à ne pas mettre trop de couches pour garder une liberté de mouvement au niveau des doigts et pouvoir s’en servir correctement pour freiner et passer les vitesses.

Pour les pieds

Là encore on ne bouge pas les pieds, une fois les chaussures calés dans les pédales automatiques c’est terminé. Autant dire qu’on a plutôt intérêt à les protéger !
Niveau chaussettes le mieux est d’opté pour une paire montante et en laine. Elles seront forcément plus épaisses que les paires de printemps-été , à prendre en compte pour ne pas se sentir serré dans sa chaussure.
Et on enfile des surchaussure qui vont apporter une protection supplémentaire contre le vent mais aussi la pluie ( rien de pire que des pieds mouillés pour finir congelé !).

Pour la tête et le visage

La zone qui perd le plus de chaleur c’est elle donc on la protège bien ! On peut porter un sous casque, sous le casque comme son nom l’indique… ne me remerciez pas de cette précision. Il va permettre de se protéger du froid au niveau des oreilles et du haut du crâne.
Vous pouvez également mettre un tour de cou pour éviter que l’air se faufile et le remonter sur le nez comme protection supplémentaire pour contrer le vent qui fouette le visage.
Les lunettes seront également les bienvenues même si le soleil ne pointe pas le bout de son nez. Le vent dans les yeux n’est pas franchement agréable, moi c’est le genre de chose qui me fait pleurer donc autant se protéger !

s'équiper pour rouler pendant la saison froide

9/ Lunettes Julbo –  10/ Tour de cou Craft – 11/ Sous casque GORE – 12/ Couvre chaussures Castelli – 13/ Chaussettes EKOI – 14 / Gants hiver Esku

4/Petit guide équipement / températures

C’est propre au ressenti de chacun mais comme pour la course je regarde toujours les températures pour m’aiguiller sur mon équipement (combien de couches, quels accessoires en plus… ). Pour vous donner une idée on peut partir sur cet exemple :
– Autour de 20 degrés ou plus : on peut rouler en cuissard court et maillot manche courte.
– Entre 15 et 20 degrés : le cuissard court peut-être conservé et en fonction de votre tolérance le maillot manche longue est utile.
– En dessous de 15 degrés : le collant long fait son apparition et pour le haut maillot manche longue et éventuellement une veste.
– En dessous de 10 degrés : collant long, maillot long et veste thermique et peut-être une sous couche, gants et bonnes chaussettes.
– Températures de moins de 8 degrés : on sort le sous-casque, le tour de coup et les sur-chaussures avec de bonnes chaussettes.

5/Adapter sa pratique aux conditions météorologiques

  • Ne partez pas sans avoir regarder la météo pour adapter la durée de la sortie et le matériel adapté.
  • Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’on oublie de boire ! Au contraire en hiver l’air est sec ce qui entraîne une déshydratation plus importante. On pense donc à boire régulièrement et on peut même se faire du thé en le mettant dans un bidon isotherme pour avoir une boisson chaude !
  • Tout comme pour la course à pied on s’échauffe un peu plus longuement et on prend le temps de faire un vrai retour au calme à la fin de sa sortie. Si vous finissez en mode mister freeze et que vous avez un vélo d’appartement, vous pouvez pédaler une petite dizaine de minute pour vous réchauffer.
  • Et puis lorsque les températures sont vraiment négatives ou le temps affreux on oublie la sortie vélo en extérieure ! On peut faire du home trainer si vous avez le matériel pour ou un bon cours de RPM
  • Par temps pluvieux on pense à gonfler ses pneus avec une pression moins forte que d’habitude, pour mieux adhérer au sol.

Voilà pour ces petits conseils vélo par temps froid, j’espère que ça pourra vous donner des pistes et vous permettre de continuer ce sport avant l’entrée dans l’hiver pur et dur !

Est-ce que vous continuez à rouler pendant la saison froide ? vous vous équipez comment ?

Laisser un commentaire