The Mud Day Lyon 2016

the mud day lyon 2016

The Mud Day je connaissais de nom mais ça ne m’intéressait pas forcément plus que ça.
Pour ceux qui ne connaissent pas le principe est simple : 13 km à parcourir avec plus de 20 obstacles à franchir tout au long du parcours. Et pour plus de fun boue, eau, électricité sont au rendez-vous ! Les épreuves font appel à différentes capacités : force, endurance, réflexion, esprit d’équipe… bref de quoi passer un bon moment sportif.

Il y a plus de 6 mois les coachs de ma salle de sport inPulse nous ont proposé de monter une équipe et de faire The Mud Day ensemble. Après une courte réflexion je me suis dit pourquoi pas ça peut être sympa tous ensemble avec d’autres adhérents et les profs et puis c’est dans 6 mois j’ai le temps de voir venir…
Courir 13 km n’est pas un souci, ce qui me posait le plus problème c’était ma tendance au vertige et ma force phénoménale dans les bras qui allaient forcément me bloquer pour certains obstacles.
Mais pas grave au pire je tente et je saute l’obstacle si vraiment je n’y arrive pas !

Finalement le temps passe et BIM samedi 3 septembre arrive et c’est le jour J !

the mud day lyon 2016

L’avant course

Soleil et chaleur sont au rendez-vous samedi matin ce qui est carrément cool quand on sait ce qui nous attend (eau, boue…).
Notre team de 10 motivés se retrouve sur le lieu de la course, au lac Vénérieu, pour aller récupérer les dossards.
On a même droit à un petit tatouage que chacun se colle sur les joues sans penser à la galère que cela va être pour les enlever après ^^
14h10, il est temps de prendre place pour l’échauffement, notre vague est à 14h20. Contrairement à une course traditionnelle ici pas de SAS mais des départs par vagues successives pour fluidifier la course. Et pas de chrono non plus ce n’est pas l’idée (sauf pour la vague élite).
Alors pour l’échauffement comment dire… c’était conceptuel ! Deux trois pas chassés, deux trois sauts et là on se retrouve par terre assis l’un derrière l’autre comme une grosse chenille… Et le premier de chaque rangée doit passer à plat ventre par-dessus ses camarades qui le soutiennent avec leur mains pour l’amener jusqu’à la fin de la rangée ! On se serait cru en plein concert !
Il est temps de se mettre sur la ligne de départ et après un speech des animateurs digne d’un film d’action le départ est donné.

the mud day lyon 2016

La course

On a décidé de rester tous les 10 pendant la course et il vaut mieux car déjà c’est plus fun et puis certains obstacles ne sont possibles qu’à plusieurs ! En se basant sur les forces de chacun on y arrive mieux !
Au bout de 2 minutes on est déjà en train de ramper dans la boue sous des fils barbelés, d’escalader des bottes de foin et de se retrouver à courir dans l’eau… le ton est donné !
Je ne vais pas vous détailler tous les obstacles sinon on sera encore là demain mais sur ces 13 km se sont enchaînés : des montées de corde, un passage dans un bain glacé ( pas si froid à cause de la chaleur ambiante), un mur à grimper, escalade d’un plan incliné, rondins inversés à grimper, montagne de boue à escalader avec glissade garantie, échelle horizontale à traverser, mur à sauter, nage dans le lac, portage de seaux de sable, énigmes à résoudre… et encore beaucoup d’autres !

J’ai adoré courir à travers les champs et les bois, glisser la tête la première dans les montagnes de boue, les passages dans l’eau, sauter les bottes de foin ou encore grimper le plan incliné.
Par contre j’ai franchement flippé sur les rondins inversés et le mur-échelle à escalader… j’avais beaucoup trop le vertige et avec les pieds trempés je n’ai pas été au bout, j’ai fait mon max mais impossible trop peur !

Il y a parfois plus de 2 km à courir entre les obstacles surtout sur le début. Plus on avance plus ça devient compliqué avec les habits trempés qui pèsent une tonne et les chaussures avec du sable à l’intérieur qui se solidifie à cause de l’eau.Mais c’est franchement rigolo et puis ça rajoute un peu de piment !

Après 2h20 d’effort notre petite team est presque arrivée, il reste un dernier obstacle à franchir : le rideau électrique! Lui il me faisait un peu peur parce que je n’arrivais pas bien à imaginer la sensation de l’électricité sur la peau encore mouillée… On se prend tous par les bras et on fonce ensemble à travers le rideau pour en finir avec cette course ! Finalement rien de méchant, ce n’est pas agréable mais c’est tellement rapide qu’on ne peut pas dire que ça fasse mal !
Nous sommes trempés, boueux, couverts de bleus et de griffures en mode guerrier mais surtout on a passé un super moment !

the mud day lyon 2016
Il nous reste à récupérer nos médailles, le t-shirt de finisher, notre ravitaillement (un mini brownie les gars je n’appelle pas ça un ravitaillement hein ! Pour le prix de l’inscription et les plus de 2h d’effort on espère un peu plus c’est la déception !), la bière tant convoitée par certains et avant de repartir faire un petit passage dans le lac pour se rincer !

Même si je n’étais pas à l’aise sur tous les obstacles je me suis beaucoup amusée pendant cette course, on a beaucoup rigolé, c’était une grosse récréation bien physique !
Il faut vraiment la faire en équipe pour passer un bon moment et profiter des forces de chacun pour s’aider dans les ateliers plus difficiles.
La Mud Day fait appel à l’esprit d’équipe, le mental, la force, l’endurance, la logique… bref c’est une épreuve bien complète qui laisse de bons souvenirs et de gros bleus aussi !

the mud day lyon 2016

Petits conseils

La tenue : oubliez votre plus belle tenue et misez sur des vêtements de sport auxquels vous ne tenez plus trop. Avec l’eau, la boue, les barbelés, le fait de ramper, grimper…il vaut mieux éviter le legging tout neuf et la nouvelle paire de running !
Pour ma part j’ai misé sur un legging pour avoir les jambes couvertes au maximum et un t-shirt un peu moulant pour éviter l’effet parachute en sortant de l’eau. Et pour les sous-vêtements c’était maillot de bain, au moins j’étais tranquille !
Mes baskets étaient de vielles baskets de running usées mais toujours en état de marche, ce qui suffisait bien pour courir et attaquer les obstacles.

Ravitaillement : il y a deux points d’eau sur le parcours dont un avec quelques rondelles de bananes et oranges. Rien de fou donc et comme vous ne pourrez rien emporter avec vous à cause des passages dans l’eau et la boue il faut bien manger avant et ça ira !
Par contre à la fin juste une bière et un mini gâteau… alors que là en général on a besoin de quelque chose d’un peu plus consistant après plus de 2h d’effort… donc prévoyez un petit quelque chose dans votre sac à la consigne si besoin.
D’ailleurs je pense qu’il faudrait revoir ce point et proposer quelque chose d’un peu plus complet à l’arrivée !

Préparation : c’est une course pour le fun donc pas la peine de s’emballer avec un entrainement de folie hein ! Mais être au moins capable de courir 10 km sans trop de mal me semble bien pour tenir l’alternance course/obstacle qui titille bien le cardio.
Et puis si vraiment vous voulez être à l’aise sur certains ateliers un peu de renforcement musculaire peut-être pas mal pour les obstacles qui demandent de la force ou de la puissance.

the mud day lyon 2016

Evidemment ce genre d’événement ne peut pas se comparer à une course de running traditionnelle mais ça change et c’est sympa aussi !
Je vois ça beaucoup plus comme un événement pour bien rigoler entre copains mais finalement on se prend au jeu et on a quand même envie d’aller chercher ses limites !

Vous avez déjà participé à une course d’obstacles ? Vous aimez ce genre de défi sportif ?

3 Replies to “The Mud Day Lyon 2016”

  1. Salut. C’est vraiment un event à faire avec d’autres personnes motivées. Super impression laissée en tout cas. Avant l’article j’étais farouchement contre. Là c’est plutôt un « ouii pourquoi pas »:)

    1. Oui c’est vraiment à faire à plusieurs pour passer un moment fun!

  2. […] qui se vivent à plusieurs. L’Ekiden où j’ai adoré courir le marathon en relais à 6, la Mud Day et ses 13km de course à obstacles partagée avec une super team InPulse et la mythique Sainté […]

Laisser un commentaire