S’inscrire et se préparer pour sa première course!

conseils ppur préparer sa première course

Avant de faire ma première course officielle je ne comprenais pas trop le concept : payer pour aller courir ?! Se lever super tôt le dimanche matin juste pour aller courir au milieu de plein de gens avec un dossard sur le ventre ?
Et puis je me suis laissée tenter à force de voir les autres s’inscrire et s’éclater pendant une course officielle (je suis tellement influençable..), j’avais envie d’autre chose que mes sorties en solo sans objectif.
Et depuis j’ai choppé le virus et je me programme plusieurs courses dans l’année avec ou sans objectif juste parce que j’aime ça !

Peut-être que vous aussi vous hésitez depuis un petit moment, vous avez envie de vous lancer mais avant de cliquer sur le bouton « s’inscrire » vous avez encore des questions en tête : quelle course je vais choisir ? Et comment je peux me préparer pour y arriver ? Et au niveau pratique comment ça se passe ?
Alors dans cet article on va essayer d’y répondre pour ensuite sauter le pas !

Quelle course choisir ?

Il existe beaucoup de courses dans toute la France, à toutes les périodes de l’année, de différentes distances et sur tous les terrains… on peut vite être perdu !
Le choix de sa première course est important puisqu’on s’en rappellera longtemps donc autant que ce soit un bon souvenir !

Le lieu : Vous pouvez préférer commencer par une course proche de chez vous ou au contraire par une course dans une ville non connue pour la découvrir.
Choisir une course proche de son domicile est plus facile niveau logistique car vous n’aurez pas besoin de prévoir un logement, de vous organiser pour le retrait du dossard, de stresser à l’idée d’oublier des affaires à la maison… Donc c’est souvent l’option prise pour sa première course, histoire de ne pas s’ajouter du stress en plus !
Ma première course était à Lyon, parce que c’est là où j’habite et que c’était pratique car sur place. Pas besoin de réserver un hôtel, de prévoir du temps de trajet donc du stress en moins pour la première fois. Et puis j’avais aussi mes amis ici, même si j’étais là depuis peu de temps, et c’est toujours sympa d’avoir des encouragements de personnes de son entourage !

conseils ppur préparer sa première course
Mon premier semi-marathon

Vous pouvez aussi décider de courir votre première course à l’occasion d’un voyage dans une autre ville/pays.
Dans ce cas il faudra se renseigner sur les courses possibles à cette période si la date est déjà posée pour les vacances ou profiter de l’inscription à une course pour s’organiser un petit weekend 🙂
Et puis regardez bien comment fonctionne les inscriptions si c’est un autre pays parce que parfois c’est différent de la France, donc prévoyez le coup !
Cette option « course loin du domicile » prend un peu plus de temps à prévoir mais en s’organisant ça se fait bien et c’est toujours cool de découvrir y lieu en courant

Distance : Quand on pense première course on imagine souvent petite distance, ce qui n’est pas tout à fait juste.
Vous pouvez faire cette première course officielle en tant que débutant dans la course à pied mais aussi en tant que coureur expérimenté qui ne ressentait pas le besoin d’accrocher un dossard jusque-là.
Donc votre première course sera peut-être un 5km, un 10km ou un 21 ! C’est à vous de choisir en fonction de votre niveau et de ce que vous vous sentez capable de faire.
Pour les débutants 10km peut faire peur, mais les distances comme 5km se développent de plus en plus et permettent de se lancer sans hésiter !
Si vous avez l’habitude de courir de plus longues distances pourquoi ne pas tenter un semi-marathon ou des courses de 15km qui se trouvent assez facilement.
Dans tous les cas l’important est de se fixer un objectif réalisable pour cette première course, qui soit cohérent avec votre niveau de pratique.
Mais n’oubliez pas que pendant une course avec l’ambiance l’adrénaline nous pousse à aller plus loin, donc si vous n’avez jamais couru plus de 7-8 km vous pouvez en faire 10 le jour J!

Course populaire ou plus intimiste : certaines courses comme Paris Centre, Run in Lyon, les 20km de Paris… sont très populaires et attirent beaucoup de monde. A contrario il existe des courses dans des petites villes ou villages qui réunissent peu de monde et qui sont à taille humaine.
Là encore tout est une question de préférence, pour ma première course au Run in Lyon il y avait beaucoup de coureurs, peut-être même un peu trop mais l’ambiance était top et finalement je n’ai pas trop ressenti les problèmes d’une grosse course : attente dans le SAS trop longue, trop de foule…
Mais j’ai tout autant aimé, voire plus, les courses de plus petite ampleur où l’ambiance entre coureurs était plus sympa, l’organisation plus fluide car moins de monde, moins de chichi…
Pour votre première course c’est parfois plus tentant de se diriger vers une course assez populaire qui mélange des coureurs de tout niveau et beaucoup de monde. Il faut juste, à mon avis, éviter les courses vraiment trop grosses la première fois : trop d’attente pour aller déposer ses affaires, trop d’attente dans le SAS, trop de coureurs avec l’impression d’être étouffé et de ne pas pouvoir courir correctement… et donc du stress inutile en plus ! Une course de taille moyenne sera parfaite pour avoir la bonne ambiance, tout niveau, du public pour encourager.

Pour vous aider à choisir votre course vous pouvez aller sur des sites comme le calendrier du sportif, jogging international (qui est aussi un magazine), Aso challenge
Les magazines de running et les magasins spécialisés proposent souvent en décembre/janvier un calendrier des courses sur l’année en fonction de votre région pour avoir une vision d’ensemble.

conseils ppur préparer sa première course
La Noctambule entre copines!
Et au niveau de l’entrainement on fait quoi ?

Une fois l’étape inscription réalisée il va falloir se pencher sur la question de l’entrainement.
Alors encore une fois tout va dépendre de votre objectif : terminer la course ou aller chercher un chrono.
Pour ma première course mon objectif était seulement de finir mes 10 km et profiter de ma course au maximum, donc mon entrainement consistait simplement à courir !
Pas de séance spécifique, de fractionné ou autre juste courir régulièrement entre 8 et 10 km pour prendre l’habitude et améliorer mon endurance. Et c’était bien suffisant !
Si vous visez un chrono il va falloir avoir un entrainement un peu plus structuré avec deux ou trois sorties :
Une séance basée sur l’endurance où on tente de courir un peu plus longtemps à chaque fois pour être à l’aise sur la distance.
Une séance pour travailler la vitesse et la résistance avec le bon vieux fractionné.
Bon personnellement après trois ans de running je commence seulement le fractionné et pour autant j’ai réussi à progresser donc ce n’est pas un passage obligé au début ! Vous pouvez juste sur cette séance intégrer des petites phases d’accélération pour casser le rythme sans que cela soit trop carré et avec des allures précises.

Dans tous les cas il est bien de commencer à s’entrainer au minimum un mois avant son objectif et de ralentir le rythme quelques jours avant la course pour laisser son corps se reposer. Ce serait dommage d’arriver grillé le jour J après toute cette préparation !

Les derniers petits détails avant le jour J

Le grand jour approche mais il faut encore régler quelques petits détails à régler pour être prêt.
Deux ou trois jours avant, si vous avez des intestins fragiles, faites juste attention de ne pas manger trop de fibres ou de plats lourds et gras. Sans trop se prendre la tête surtout sur des petites distances c’est toujours mieux de se sentir bien niveau digestion le jour J. Et puis vous aurez l’occasion de vous rattraper après la course avec un bon repas !

La veille il faudra aller récupérer votre dossard, c’est souvent aussi possible le jour J mais dans l’idéal c’est quand même mieux la veille pour s’éviter un stress supplémentaire. Et si vous ne pouvez pas venir la veille essayer de vous arranger avec un copain pour aller le récupérer pour vous, c’est possible presque à chaque fois.
N’oubliez pas une photocopie de votre certificat médical, une pièce d’identité et parfois la convocation…sinon pas de dossard et pas de course ! Et pensez aussi aux épingles pour accrocher le précieux sésame.

conseils ppur préparer sa première course
 On prépare sa tenue la veille!

Le soir préparez votre tenue pour perdre moins de temps le lendemain et dormir plus^^.
Regardez la météo et adaptez vos vêtements en fonction et tenez compte de l’attente sur place avant la course où il peut faire un peu frais suivant la saison. De toute façon il y aura des consignes (ou un copain sympa^^) pour poser vos affaires.
Tenue, brassard, montre, écouteurs si vous courez en musique, téléphone chargé, dossard, un peu à boire et à manger pour pendant (renseignez-vous sur le contenu des ravitaillements si vous ne voulez rien amener pour ne pas avoir de surprise surtout pour les plus de 10km) ou après, de quoi s’habiller après la course pour éviter le coup de froid.
On règle son réveil pour avoir le temps de prendre son petit déjeuner suffisamment tôt (2,3 heures avant la course) et ensuite au lit pour une bonne nuit de sommeil, même si le stress commence à monter c’est important d’être reposé !

Le jour J

On se lève bien avant la course pour prendre son petit déjeuner au moins deux heures avant le départ. On ne tente rien de fou le matin même, un petit déjeuner habituel qui passe bien et qui se digère sans souci fera parfaitement l’affaire !
Si vous voulez laisser des affaires à la consigne, venez suffisamment en avance car il peut y avoir du monde, tout dépend de la taille de la course une fois de plus. Si votre copain ou des amis sont venus pour vous encourager le plus simple est encore de leur laisser des affaires, cela évite le stress de l’attente à la consigne.
En tant que mini vessie, si vous êtes comme moi et que vous avez besoin de faire la petite pause pipi d’avant course, là encore il faut prévoir du temps^^ Beaucoup de gens passent par la case toilettes alors on peut vite y perdre 15 minutes !
Un peu avant la course il est temps de rejoindre votre SAS, il y en a dans la plupart des courses avec beaucoup de participants pour fluidifier le départ.
Vous l’aurez choisi lors de votre inscription en fonction de votre estimation de chrono pour la course. Rien ne sert de se mettre dans un SAS trop ambitieux au risque de gêner les autres coureurs et surtout de déprimer à force de se faire doubler par tout le monde ! Pas la peine non plus de se sous-estimer parce que là c’est vous qui allez être gêné, donc vous pouvez prendre un SAS au-dessus de ce que vous pensez faire, c’est ce que je fais en général ( si je veux courir mon 10km en 50’ je peux me mettre dans le SAS 48’)Parfois des petits échauffements sont prévus dans les SAS en attendant le départ pour commencer à mettre son corps en route. Mais c’est plus pour passer le temps et mettre l’ambiance que pour vraiment s’échauffer !
Si c’est possible venez en marchant sur le lieu de la course, un petit ¼ d’heure de marche rapide c’est parfait pour se mettre en jambe. Et si vous voulez vraiment réveiller vos muscles pourquoi pas quelques éducatifs (talon-fesse, montée de genoux, accélération…) avant de se placer dans le SAS.

 

 

conseils ppur préparer sa première course
Le SAS de départ

Si vous êtes de ceux qui courent en musique, préparez-vous une playlist avec des titres rythmés pour vous redonner de l’énergie tout au long de la course ! Et si vous êtes de la team sans musique il y aura de toute façon un peu d’ambiance tout au long de la course (bon peut-être moins si c’est une mini course de village…encore que !) pour vous booster.

Je pense que maintenant vous êtes au point pour prendre le départ ! Alors on souffle, on se détend et on profite à fond de cette nouvelle expérience !

Vous vous souvenez de votre première course? ou vous avez prévu d’en faire une bientôt?

4 Replies to “S’inscrire et se préparer pour sa première course!”

  1. Merci pour cette article j’ai débuté le running le 1octobre est ma 1ere course officiel est le 20 novembre ??

    1. Super si l’article a pu t’aider un peu 🙂
      C’est chouette ça tu dois avoir hâte! c’est quoi comme première course? tu me raconteras ? 🙂

  2. Super sympa cet article ! J’ai fait ma première course dimanche dernier, l’Ekiden de Grenoble. Relais/marathon.
    Je vais bientôt faire un article sur mon ressenti !
    A bientôt, eloonly

    1. Merci! Ah super j’ai fait l’ekiden de Lyon au mois de mai et c’était vraiment chouette ce concept en équipe !
      Comme première course c’est top hâte d’avoir ton retour 🙂

Laisser un commentaire