compte-rendu : mon premier triathlon à Villerest

triathlon duo S villerest 2017

Je me souviens très bien comment ça a commencé : il y a 6 mois en arrière j’étais dans le bus comme chaque matin, à lire des articles sur mon portable pour passer le temps. Je cherchais des courses qui se passaient le dimanche 11 juin, jour de mon anniversaire, pour fêter ça comme il se doit.
Et je suis tombée sur le triathlon duo format S de Villerest une distance accessible : 750m de natation, 21km de vélo et 5km de course à pied.
J’ai envoyé un message à ma copine Clémence pour savoir si ça lui disait de le faire avec moi pour marquer ma nouvelle année et pas n’importe laquelle : 30 ans les gars ! Et elle a dit OUI !

A partir de là je suis allée voir Pierre, notre coach, qui nous a encouragé dans ce choix et préparé un plan d’entrainement un peu plus tard dans la saison pour préparer ce premier triathlon et l’appréhender en prenant le plus de plaisir possible.

Ma préparation au triathlon

Je ne vais pas détailler comment je me suis entrainée parce que c’était une découverte de la discipline, en aucun cas une prépa pour faire un temps. Donc forcément j’ai été courir, je suis allée nager régulièrement et j’ai roulé dehors ou en RPM…
Mais si j’en prépare un autre avec un objectif et si ça vous dit je vous en reparlerais dans un article dédié.

Juste préciser qu’une amie m’a prêté son ancien vélo de route btwin parce que je ne voulais pas investir sans savoir si ça allait me plaire… ça coûte un bras ces conneries ! Ce n’est pas le vélo le plus léger, le plus récent mais il a été mon compagnon pendant les entrainements et le jour J et c’est bien l’essentiel ! On verra par la suite pour s’équiper mieux mais ce n’est pas utile à mon sens dès le départ de se ruiner pour ça.

Le jour J

Depuis la veille je stresse parce que c’est l’inconnu et en même temps j’ai hâte ! En plus on partage ce premier triathlon avec Mathieu et Thomas de chez Spode qui le font aussi chacun dans un binôme. Ambiance cool et rigolade assurée et c’est ce qu’il me fallait pour y aller détendue !
On se retrouve tous près de Roanne, au lac de Villerest pour retirer nos dossards, faire un check gonflage de pneu avec Pierre qui a fait le format M le matin même. On vérifie qu’on a bien tout le matériel avant d’aller déposer nos vélos dans le parc.
Et là je découvre le côté très carré et réglementé du triathlon, dont on a quand même peu l’habitude sur les départs de course à pied !
Je suis obligée de changer de porte-dossard parce que le mien n’a que deux points d’accroche et il en faut 3, on ferme bien nos casques juste pour aller poser le vélo dans le parc et ressortir, on ne doit pas laisser la serviette sur le vélo, on a le droit à un long speech pour rappeler les règles, les pénalités en cas de non-respect… et le tout en plein soleil par 35 degrés que du bonheur !
Et à la fin on nous souhaite quand même une bonne course… Ah merci ! Parce qu’on est venu pour passer un bon moment les gars hein faut se détendre un peu ! C’est normal de faire respecter les règles mais c’est possible de le faire en étant souriant et sympa aussi !

Il va être l’heure de prendre le départ, Seb nous souhaite bon courage, il est reporter photo aujourd’hui avec Pierre.

triathlon duo S villerest 2017

La natation

Le départ se fait toute les 30 secondes, les plus lents en premier et les champions à la fin. Je vous laisse deviner dans quelle vague on se trouve^^
Je suis rassurée de ne pas avoir un départ commun pour me faire secouer dans tous les sens, parce que la natation c’est ce qui me fait peur. On décide de ne pas mettre de combinaison, l’eau est chaude et ce sera galère à enlever, même si ça aide à flotter.
On s’élance, on fait quelques mouvements de crawl et là je bois la tasse… la reine de la loose ! Alors reprendre son souffle en plein milieu du lac n’est pas chose aisée croyez-moi ! Je décide donc de faire 90% du chemin en brasse rapide et finalement ça se fait bien. Clémence devant moi me donne le rythme et on sort de l’eau dans un temps pas trop mal.
Et là sur le chemin pour aller récupérer nos vélos j’aperçois ma sœur, des amis de Nancy et une autre amie… je me demande si j’ai des hallucinations à cause de l’eau du lac mais non ils sont bien là ! Seb à tout manigancé dans son coin pour me faire une belle surprise pour mes 30 ans ! J’ai même droit à une banderole haha.

Mais pas le temps de m’arrêter la transition vélo nous attend !

triathlon duo S villerest 2017

 

triathlon duo S villerest 2017triathlon duo S villerest 2017

Le vélo

Pierre nous avait prévenu qu’il y avait quelques belles montées dans ce parcours vélo. J’appréhendais un peu mais j’en ai eu pas mal à grimper quand je me suis entrainée donc je savais que ça passerait quand même.
La partie vélo était ce qui faisait le plus peur à Clem car elle a eu peu l’occasion de rouler, mais on est une équipe alors on allait se pousser !
La transition n’est pas évidente, enlever bonnet/lunettes, se sécher un peu les pieds, mettre les baskets, le casque, le dossard, boire un coup.. bref on est pas rapides^^
On se lance est c’est parti pour 21km ! Il fait hyper chaud et la première difficulté ne tarde pas à arriver, je joue avec mes vitesses pour me cramer le moins possible et essayer de garder un rythme. Je vois Clem et son vélo qui s’éloigne, alors je ralentis un peu et je l’attend sur le côté de la route, il ne faut pas qu’on se perdent de vue, on est un duo.
Le parcours est une alternance de montées, parties bien roulantes, grosses descentes… de quoi varier les plaisirs !
J’essaie d’encourager Clem, de la pousser au sens propre et figuré dans les parties les plus abruptes. Je l’embête beaucoup pour qu’elle pense à boire, l’eau est chaude et dégeu je sais mais on ne doit pas oublier de s’hydrater.
Je pense qu’elle a dû en avoir marre de m’entendre lui parler encore et encore mais je voulais qu’elle reste motivée et ne doute pas de ses capacités à terminer cette partie vélo ! Si je lui ai demandé de venir faire ce duo avec moi c’est que je sais qu’elle peut le faire ! On oublie le chrono là il faut juste terminer en ayant encore quelques forces pour attaquer la course.
On entame une énorme descente, on se fait doubler par des fusées qui vont à des allures de folie c’est impressionnant ! Moi j’ai encore tendance à laisser ma main proche du frein et à flipper quand le vélo prend de la vitesse !
On termine ce parcours par une portion plate pour envoyer une dernière fois et il est déjà l’heure de poser le vélo pour attaquer la course.

triathlon duo S villerest 2017

La course à pied

Hop pas de temps à perdre, on entame la partie course sous une chaleur écrasante. Heureusement quelques mètres après le début un ravitaillement avec de l’eau fraiche arrive ! alléluia !
Le parcours est un aller-retour, on se croise entre duo, on s’encourage c’est sympa.
Clem a laissé pas mal de force sur le vélo et ne se sent pas très bien à cause de la chaleur. Alors on ralenti le rythme , on n’est pas là pour se taper un malaise non plus !
A mi-chemin un autre ravitaillement et des bénévoles qui nous arrosent d’eau fraiche, douche gratuite le pied pour prendre le frais avant de terminer la course.
L’eau nous fais du bien, on reprend un petit rythme, je dis à Clem qu’on est presque au bout, qu’on va être triathlète dans peu de temps. Mais à cause de la chaleur et du manque d’hydratation, elle me dit qu’elle commence à avoir une crampe. Alors je lui dis que c’est pas grave qu’on va s’arrêter et qu’elle s’étire si elle en ressent le besoin. Je sais à quel point c’est douloureux et j’essaie de lui changer les idées en parlant, en lui disant que c’est bientôt la fin, que c’est une championne !
Plus que 500 mètres, tous nos amis sont là pour nous encourager sur les derniers mètres, je prends la main de Clem et on passe cette ligne d’arrivée ensemble, main dans la main.

triathlon duo S villerest 2017

triathlon duo S villerest 2017

C’est fait, ce premier triathlon caniculaire est bouclé !
On boit des verres et des verres pour éponger la soif et Pierre vient nous retrouver pour le check de félicitations ^^
Je peux aller retrouver mes copains-cadeau d’anniversaire pour leur dire bonjour toute transpirante et fatiguée mais heureuse : )

J’ai adoré cette première expérience, de l’entrainement au jour J, malgré la tasse dans le lac et la chaleur horrible.
Les sensations sont assez folles, l’effort est différent, le temps passe vite car tout s’enchaine. Les transitions ne sont pas naturelles et il va falloir les bosser, mais je suis prête à resigner pour un prochain rapidement !
Je ne pouvais pas espérer mieux pour fêter mes 30 ans : faire une des choses que j’aime le plus : du sport, découvrir une nouvelle discipline, la partager en binôme avec une amie et les copains des autres équipes, avoir la surprise de mes amis dans le public… non vraiment tout était au top !

Et vous, est-ce que vous avez déjà tenté le triathlon ? est-ce que ça vous tente ?

triathlon duo S villerest 2017

La photo de couverture et cette chouette vidéo du format M & duo S ont été prises par Yoan Peroux  

6 Commentaires

  1. J’attendais ton article avec impatience ! Je serais ravie d’échanger avec Toi sur ta prepa natation en privé si tu veux 🙂 gros BisouS elise. . Sarah

    1. Quand tu veux pour échanger en privée 🙂
      tu connais mon mail alors hésites surtout pas si je peux te donner quelques conseils de grande débutante!
      bisous!

  2. Super article, et surtout bravo. Le triathlon me ferait presque envie, mais l’équipement et le budget qui va avec me rebute un peu ! 🙂

    1. Merci pour ton retour 🙂
      Oui le budget est assez conséquent, j’ai prit le moins cher et on m’a prêté un vélo pour ce premier! Si j’en fais une habitude alors là j’aviserai!

  3. Apprendre á nager… Super compte rendu. Bravo a vous deux

    1. Merci 🙂
      Allez hop tu files apprendre à nager alors ^^

Laisser un commentaire