Petits trucs pour garder la motivation pendant la saison froide!

Mon article peut sembler hors contexte étant donné qu’il fait environ 25 degrés en ce mois de novembre.
Mais le froid va bien finir par s’installer et en attendant pour vous mettre dans l’ambiance vous n’avez qu’à lire l’article la tête dans le frigo !


Les longues journées  d’été sont terminées, il fait nuit plus tôt, les températures chutent et la motivation sportive avec ! On rentre dans la période pas très sympa pour sortir le bout de son nez dehors et aller courir, mais cela ne doit pas être une excuse pour faire une longue trêve hivernale !

J’aime assez courir pendant la saison froide, je me sens plus à l’aise car je supporte mal la chaleur !
Je voulais donc partager avec vous quelques petits trucs qui pourront peut-être vous aider à trouver la motivation de sortir et rendre cette période de l’année pas si terrible que ça finalement 🙂

IMG_9734

Un équipement adéquat

Sortir courir lorsqu’il fait froid, qu’il pleut, qu’il neige sans une tenue un minimum appropriée va faire de la sortie un parcours du combattant !
Avoir les habits trempés et qui collent à la peau, les cheveux qui dégoulinent dans la nuque, une sensation de froid constante…rien que d’y penser ça ne me fait pas rêver !
Il est donc important de s’équiper un peu pour profiter pleinement de son sport pendant la saison froide : legging long (ou court lorsque les températures restent corrects), chaussettes montantes pour ne pas avoir le courant d’air de la cheville qui énerve ! Un haut à manche longue en matière technique suffira souvent en automne mais pas en hiver où une veste coupe-vent s’ajoute pour rester bien au chaud.
Il faut penser à bien protéger les extrémités avec gants, bonnet, bandeau… Personnellement je ne porte pas de bonnet je ne supporte pas mais les bandeaux ça passent.
Pour vous donner une idée, de mon côté voilà les associations que j’utilise régulièrement :

  • Legging court + t-shirt manche longue : lorsque les températures restent confortables mais plus assez pour sortir le short et t-shirt
  • Legging court + t-shirt manche courte + petite veste coupe-vent : lorsque les températures chutent davantage
  • Legging long+ t-shirt manche longue+ veste coupe-vent : là l’hiver est clairement installé et on se caille les fesses pour aller courir alors on se couvre. C’est aussi dans ce moment-là que je sors les gants, le bandeau et les longues chaussettes !

En bref l’important c’est de sortir bien couvert mais de ne pas transpirer et avoir trop chaud dans ses vêtements sinon ce n’est pas du tout agréable et on risque de prendre froid.
Pensez également à avoir des éléments réfléchissants sur vous ou des petites lumières pour être vu des autres personnes : la sécurité d’abord !

Se fixer des objectifs

Cela m’aide beaucoup lorsque j’ai un petit coup de mou.
Les objectifs peuvent être à plus ou moins long terme : programmer ses entraînements de la semaine dans un petit cahier, se fixer un nombre de kilomètre à courir dans la semaine ou le mois, s’inscrire à des courses pour la prochaine saison, se faire un petit plaisir lorsqu’un de nos buts est atteint… Bref peu importe votre objectif l’important est qu’il vous booste pour sortir quand vous sentez la motivation enfiler son pyjama et se glisser sous la couette !

882D623A-EE2D-4EFC-8CBE-C3A504191900

Courir à plusieurs

Je trouve que c’est un bon moyen de garder la motivation.  Le fait de se retrouver à plusieurs pour partager une sortie est plus motivant que d’aller courir seul dans la nuit et le froid. On papote, on s’encourage mutuellement, on se sent en sécurité… et petit à petit on y prend goût et cela devient une habitude même en hiver !
Je cours la plupart du temps seul mais j’aime beaucoup participer à des sessions en groupe notamment avec le RedCrewLyon. C’est toujours agréable lorsque les coureurs viennent alors qu’ils ne seraient pas aller courir seul et inversement cela me pousse aussi à sortir lorsque la flemme voulait prendre le dessus.

Vous pouvez rejoindre un groupe constitué, faire votre propre crew et motiver les troupes ou simplement demander à quelques copines coureuses de se rejoindre pour une session ensemble et en faire pourquoi pas une habitude!

Courir en musique

Je cours pratiquement tout le temps en musique (sauf lorsque je cours en groupe bien sûr) parce que cela m’aide à être dans ma bulle et à me motiver surtout pendant les sorties longues.
Et c’est encore plus vrai en hiver, les débuts de course sont parfois difficiles, les poumons brûlent, les jambes sont raides et écouter ma musique m’aide à passer le cap des premiers kilomètres. J’ai un abonnement à Spotify qui me permet de changer régulièrement de playlist pour ne pas me lasser.

Après je sais que certaines personnes n’aiment pas courir avec de la musique, mais si vous êtes plutôt de la team «  musique dans les oreilles pendant que je cours », faites-vous une playlist motivante, qui vous donne l’impression d’être un warrior, de pouvoir courir à ne plus vous arrêter et d’oublier les conditions climatiques ! Faites quand même gaffe aux plaques de verglas ce serait bête de tenter un triple axel mal réceptionné !

Penser à l’après course

Quand je regarde le temps à la fenêtre et que j’ai envie de me trouver mille excuses pour ne pas aller courir, je pense à la sensation d’après course que j’aime tant !
L’impression d’être toute légère, le regain d’énergie qui arrive, le bien-être…
Et surtout je pense à ma douche chaude (ah si seulement  j’avais une baignoire…) que je vais apprécier comme jamais en revenant de ma sortie dans le froid !
A mon pyjama que j’ai posé sur le radiateur pour être bien au chaud et au plaid qui m’attend sur le canapé. Le bonheur !
Alors évidement si vous courez le matin éviter l’étape pyjama douillet, cela pourrait faire mauvais genre en arrivant au boulot !

IMG_9829 (1)

Maintenant vous êtes parés pour affronter la saison froide et continuer à faire ce que vous aimez : COURIR !!

Et vous quels sont vos petites astuces pour garder la motivation pendant cette période hivernale ? Je suis curieuse de savoir !

3 Commentaires

  1. C’est vrai que c’est difficile l’hiver ! Pour moi le plus important est de se motiver à plusieurs , et de ne pas sortir trop tard si possible ! En ce moment on n’a pas trop d’excuse ! C’est génial, il faut en profiter pour aligner les km !

  2. C’est vrai que l’hiver, ça ne me dérange pas d’aller au courir (moins que l’été avec la canicule !), par contre, j’ai parfois la flemme juste en pensant au temps pour « s’équiper » avec toutes les couches successives de vêtements / chaussettes / bonnets / gants à mettre… quand en plus, faut « équiper » l’animal et surtout s’occuper d’elle en rentrant (supeeeeeeer les grosses traces de pattes sales dans la maison ou tout nettoyer quand elle se secoue après avoir gambadé dans la boue…. 🙁 !!)… c’est compliqué ! mais par contre l’astuce de penser au retour je la valide complètement (yes le goûter avec la grande tasse de thé fumante après avoir bravé le froid ! :D)

  3. Tout comme toi je préfère courir l’hiver, supportant mal les chaleurs estivales…et la douche chaude couplée à la sensation de satisfaction et au bien-être d’après course ça n’a pas de prix!
    Ma motivation en période de grand froid ? (ce qui n’est clairement pas le cas actuellement pour mon plus grand bonheur, ce temps est parfait!) Le thé, le goûter, une bonne série et ma couette qui m’attendent au retour 😉

Laisser un commentaire