Ma rencontre avec la course à pied

Depuis que je suis enfant j’ai toujours fait plus ou moins du sport.
De la danse moderne jazz  (le tutu, les pointes et le justaucorps ce n’était franchement pas mon truc, moi j’aimais mieux les guêtres colorées et me prendre pour une actrice de Fame!) du tennis pendant un temps et surtout beaucoup de natation pendant plusieurs années.
Mais pour autant je n’avais pas trouvé une activité qui me passionnait plus que ça, si je loupais des séances ce n’était pas bien grave.
Je ne comprenais d’ailleurs pas que l’on puisse être à fond dans un sport au point d’être triste lorsqu’une séance ne pouvait pas avoir lieu ! Au contraire c’était cool je pouvais regarder les dessins animés du mercredi après-midi en mangeant des chocapics !
Et puis un jour j’ai découvert la course à pied…

J’ai envie de vous parler de pourquoi j’ai commencé à courir, comment je suis tombée amoureuse de ce sport et ce qu’il m’apporte aujourd’hui.
Installez-vous confortablement sur le canapé, un plaid sur les genoux, un thé (ou un bol de chocapic) et c’est parti

image

Août 2013, mon copain se prépare pour aller courir. Il doit faire les 10km du Run in Lyon avec son entreprise et comme courir n’est pas dans ses habitudes il est temps de s’y préparer un peu quand même !
Il me demande si je veux venir, je n’ai pas franchement envie je suis bien dans mon canapé à siroter mon thé glacé, je décline donc poliment ( je pense plutôt que j’ai du dire un truc du genre « courir? pour aller où? juste comme ça pour courir ?! euh ouai non j’vois pas bien l’idée là je vais rester ici et continuer à lire, amuse-toi bien!) »
Du sport j’en fais déjà mais le running ne me dit vraiment rien.

Et puis un jour alors qu’il retourne courir je me motive. Il ne faut pas mourir idiot et puis tout le monde n’arrête pas de dire que la course à pied apporte des sensations qu’aucun autre sport n’apporte. Alors j’enfile mes baskets, usées et même pas prévues pour la course, et je me lance. 30 minutes, j’ai couru 30 petites minutes et je m’en souviens encore : poumons en feu, jambes toutes raides, souffle au abonné absent, point de côté j’en passe et des meilleures… Le mec qui m’a dit que courir provoquait un sentiment de liberté et de bien-être incroyable, on ne doit pas avoir la même notion du plaisir hein !
A ce moment-là j’aurai clairement pu abandonner l’idée de me mettre sérieusement à la course et continuer mes autres activités… mais je suis une fille obstinée et mon mec m’a soufflé l’idée de m’inscrire pour les 10km du Run in Lyon en octobre, et comme je suis faible et que je ne refuse pas un défi j’ai dit OUI.
2 minutes après j’ai regretté parce que la course était dans même pas 2 mois les gars ! Très peu de temps pour réussir à courir 10km alors que je n’aimais même pas ça… on fait des choix sacrément stupides par moment !

– Aller rechercher un thé ou un peu de chocapic ce n’est pas encore terminé –

Je me suis achetée une tenue sympa (mais pas chère faut pas déconner non plus, si ça se trouve après ma course défi je n’allais plus jamais aller courir !) pour me motiver, parce que le pantalon de sport en coton de la 5ème c’est limite. Et j’ai persévéré séance après séance, pour courir à chaque fois un peu plus longtemps, un peu plus de kilomètres et avec un peu moins de mal. Je devenais beaucoup plus à l’aise pendant mes sorties et je commençais même à prendre du plaisir !

image

Le jour de la course est arrivé, j’étais stressée comme un jour de rentrée des classes car j’avais peur de ne pas y arriver et du coup j’étais carrément chiante ! Je pense que mon copain avait hâte que la course commence pour me perdre dans la foule et ne plus m’entendre râler !
Le départ est donné, il y a eu des hauts et des bas, j’ai géré ma course comme j’ai pu mais j’ai bouclé mes 10km !! Mon objectif était atteint et ce jour-là j’ai compris ce que voulais me dire ce mec lorsqu’il parlait de sentiment de bien-être incroyable. J’étais fière de moi, fatiguée mais heureuse et je me suis dit que la course à pied et moi ça allait être une belle histoire qui ne faisait que commencer.

J’ai continué à courir 2,3 fois par semaine en parallèle de mes autres activités sportives, à me donner de nouveaux objectifs, à m’acheter de bonnes baskets et à trainer de plus en plus au rayon sport des magasins. J’ai allongé mes distances, j’ai voulu être plus rapide, avoir plus de technique, j’ai acheté une montre pour pouvoir suivre mes progrès. Mais sans jamais oublier la raison première pour laquelle je cours : j’aime ça et je me sens bien lorsque je chausse mes baskets et que je pars gambader !
Je me suis inscrite à d’autres courses, j’ai fait mon premier semi-marathon en 2014, puis un second cette année, j’ai essayé le trail… bref je suis tombée dans la marmite de la course à pied.

image

La course à pied me canalise, me pousse à me dépasser, me procure un sentiment de liberté et même si certains jours les séances sont difficiles le jeu en vaut la chandelle.
Le running est peut-être un sport solitaire mais il m’a permis de rencontrer de belles personnes passionnées avec qui j’adore papoter et me retrouver pour courir.

Si j’aime me lancer des défis et me battre contre moi-même pendant une course, j’aime tout autant partager ma passion et motiver les autres.
C’est pour ça que depuis juin 2015 avec Coraline, nous avons décidé de créer le RedCrewLyon, pour courir tous ensemble, se challenger, se motiver et partager notre passion. Encore une belle aventure humaine qui ne fait que commencer et que je peux vivre parce qu’un jour j’ai décidé de ne pas abandonner après ma première rencontre difficile avec le running.

image

La petite pause blog est terminée.
On repose son bol de céréales, on sort de son état léthargique, on se lève de son fauteuil et on retourne vaquer à ses occupations.
A la prochaine !

Et vous, vous courez ? Comment et pourquoi avez-vous commencé ?

11 Replies to “Ma rencontre avec la course à pied”

  1. Haha les débuts où t’as l’impression de CREVER au bout de 10 minutes…
    C’est marrant, c’était ma première course le run in lyon en 2013! On s’était peut être croisées sans le savoir!
    Et au fait, t’as un beau t-shirt 😉

  2. Coucou Élise,
    Chouette article, je suis ravie de découvrir sur une autre interface. Je me reconnais dans les sensations, la course à pied rend accros, ça c’est clair ! Bisous ❤️

  3. Merci Elise, ces sensations de bien être on les découvre tous chacun de notre côté , puis toutes ensembles… ❤️❤️ Je crois reconnaître un super tee shirt , que tu portes fièrement et qui te va comme un gant! Trop d’amour dans le Run. Continue pleins de bisous

  4. Haha nous avons tous des histoires différentes avec la découverte de ce sport mais au final je crois que nous le faisons tous pour la même chose ! LE PLAISIR !!! Bisous !

  5. Merci pour ce partage 🙂
    Raaah ce run in Lyon il fait des dégâts quand-même hein 😉

    Les photos sont chouettes ! Qui est-ce qui les fait ?
    Petites interrogations aussi : à la base, tu ne te chargeais pas des « rencontres » du Dubndiducrew sur Lyon ? ou j’ai rêvé ? Le redcrew me va tout autant hein 🙂 surtout que les animaux y sont acceptés 😉 (mais comment trouver un t-shirt rouuuuuge ??? LA question ^^ hihi)

    A bientôt ! Et à mort les tendinites !

    1. C’est mon copain il est embauche pour les photos le pauvre^^ et non tu n’as pas rêvé je t’expliquerai a l’occasion quand on ira courir;)

      1. Le pauvre ! il est bien payé j’espère ? ^^

        d’acc ça marche !

  6. Oui, j’arrive un peu après tout le monde, mais je tiens à mentionner que ce TShirt est MAGNIFYYYYK !! ? Je crois que le running est le sport solo le moins solitaire possible! Et c’est aussi pour ca qu’on court!

  7. J’ai commencé à courir en mai 2015
    À Lacroix Laval pour la marche de courir pour elles…mai 2016 5 km course
    Octobre 2016 10 km du run demain Le semi…
    J’ai 60 ans comme quoi on peut s’y mettre à tout âge Mais je ne vise pas decrecords juste aller au bout.

    1. Ah super Nicole, je te souhaite une belle course demain! Je serai dans le public pour encourager!
      Et bien sûr il n’y a pas d’âge pour se mettre à courir et se faire plaisir 🙂
      Bon repos ce soir!

Laisser un commentaire