Livre du moment : « A vos baskets toutes! Tour de France du sport au féminin » & ma réflexion sur le sujet

Hello!

Il y a quelque temps je vous avais montré mes derniers achats livres sur instagram avec notamment « A vos baskets toutes ! Tour de France du sport au féminin » de Fabienne Broucaret.
Et comme ça en intéressait certains je me suis dit que j’allais vous en faire un petit retour mais aussi m’exprimer un peu sur ce sujet du sport et des femmes.
Je ne vais pas vraiment vous faire un résumé du livre mais plutôt détacher quelques idées fortes qui ont retenu mon intention.
Je m’excuse d’avance pour cet article qui va être trop long et un peu décousu mais j’ai eu du mal à faire plus court et structurer mon cerveau !

A vos baskets toute ! Tour de France du sport au féminin

Dans ce livre Fabienne Broucaret, journaliste qui milite pour la place des femmes dans le sport, nous embarque pour un tour de France du sport au féminin en plusieurs étapes.
Elle dresse tout d’abord un portrait de la pratique sportive des jeunes filles et de femmes comme vous et moi avec un constat clair : les filles font moins de sport que les garçons !
Parce qu’elles sont moins motivées ? Plus fainéantes ? Non tout simplement parce que les occasions sont moins nombreuses, que les garçons restent prioritaires sur les filles dans bien des domaines sportifs et que les stéréotypes du genre fille = danse et garçon = foot sont encore bien présents et ne facilitent pas l’accès à certaines activités dites « masculine » pour les filles.
Il faut travailler tout cela dès le plus jeune âge et l’école est un acteur clé pour faire bouger les mentalités. Il faut sortir de ce modèle du sport construit par et pour les hommes qui laisse peu de place aux femmes.

Heureusement des initiatives existent dans certaines villes pour faire bouger les choses et inciter les filles à sortir de ces stéréotypes et oser pratiquer le sport qu’elles souhaitent.
A certains endroits les politiques publiques prennent en compte cette problématique et essaient de proposer des choses pour « faciliter » l’accès au sport des femmes notamment en proposant des activités gratuites et novatrices, en favorisant l’égalité homme-femme dans les clubs sportifs, en mettant en place des activités simultanées parents/ enfant pour éviter le problème de garde…
Dans l’univers de la course à pied les filles se font de plus en plus présentes et c’est tant mieux ! Les marques comme Nike ou Adidas ciblent de plus en plus les femmes notamment dans les tenues de sport ou les messages de motivation. Et même si c’est marketing, j’ai envie de dire qu’au moins on s’y intéresse et si cela motive des filles à plus pratiquer c’est bingo !
Fabienne met en avant l’importance d’internet et notamment des réseaux sociaux pour faire changer les mentalités, véhiculer des messages forts et promouvoir le sport au féminin.

La place des femmes dans le sport

Mais ce constat s’applique aussi aux sportives de haut niveau qui ne sont pas logées à la même enseigne que leurs homologues masculins (moins d’intérêt aux yeux des médias, moins payées, moins prise au sérieux dans certains sports comme le rugby ou le foot, propos sexiste, moins de contrats pros proposés…).
Les femmes sont encore sous représentées dans les instances sportives à de hautes fonctions, à des postes d’entraineurs et les entreprises font beaucoup moins appel à elles pour parler de leur expérience.
Ici aussi les choses bougent doucement, plus de diffusion de certaines compétitions par les médias, plus de représentantes dans des compétitions fortes comme les JO, mais force est de constater qu’il faut se battre beaucoup plus pour se faire une place dans ce milieu et se faire entendre quand on est une femme !
Évidemment tout cela ne peut fonctionner que si les garçons prennent part au mouvement car ce ne sont pas des ennemis mais des alliés dans cette recherche d’égalité homme-femme !

Je ne vous livre ici qu’une toute petite partie de ce que peut montrer ce livre très complet sur la pratique du sport féminin et sa place dans la société, que je vous invite à lire!
Loin d’être pessimiste l’auteure dresse un état des lieux, certes parfois agaçant pour les filles sportives que nous sommes, mais surtout elle met en avant toutes les initiatives existantes pour faire changer la donne et nous inciter nous aussi à faire évoluer les choses !

la place des femmes dans le sport

Ma réflexion sur le sport au féminin

Je n’ai pas attendu de pratiquer assidûment le sport pour m’intéresser à la pratique féminine mais j’y prête encore plus attention aujourd’hui que je me compte dedans.
J’ai la chance de courir et partager des cours de sport avec des garçons et des profs qui ne sont pas dans cette vision machiste du sport et de la femme. Mais je sais que c’est encore très présent et nous avons toute eu droit à notre petit lot de réflexion.
Des remarques du genre : « toi tu fais un genre de boxe ? C’est un peu un truc de mec ça », « tu t’entraines pour le bikini de cet été ou pour éliminer les excès du week-end ! »… et si avant je laissais couler, maintenant je réagis.
Et encore ces réflexions j’arrive à passer outre le plus souvent mais si tu es une fille et que tu pratiques le running tu sais bien que pendant l’été on entend parfois d’autres remarques dont on se passerait bien!
Le fait d’être une femme ne me donne pas le droit de me faire insulter et de me taire quand on me lance des phrases déplacées parce que je cours en short.
Est-ce que les hommes qui courent en short ou montrent leurs tétons en débardeur échancré à la salle de sport se prennent des remarques? Je ne crois pas!
Attention je ne dis pas que tous les garçons sont comme ça et fort heureusement la plupart du temps cela se passe bien. Mais je trouve quand même que ça arrive un peu trop souvent et c’est une des raisons pour lesquelles je n’ose pas toujours courir en short seule. Je ne me sens pas à l’aise alors même que je vais courir pour passer un bon moment. Quand mon copain va courir et qu’il passe devant un groupe de jeunes il ne se prend aucune réflexion, quand je suis avec lui on ne me dit rien non plus. Par contre si je suis toute seule, j’appréhende le moment où je vais passer devant car une fois sur deux je vais me prendre une petite remarque, par forcément déplacée mais qui n’a pas lieu d’être.

La place des femmes dans le sport

La société renforcé l’idée que le sport est un milieu masculin en ne mettant que très peu en avant les sportives de haut niveau. Comme si le sport féminin était à part, moins prestigieux, moins important. On parle beaucoup moins des résultats des sportives dans les journaux, on en voit très peu à la télévision…
D’ailleurs on constate que dans la plupart des magazines féminins le sport est souvent associé aux régimes, à la recherche du corps parfait… On n’est pas sauvé !

Alors en effet à capacité de départ similaire et entrainement égal je ne serai jamais aussi forte que mon homologue masculin c’est ainsi et alors ? Est-ce que cela veut dire que je n’ai pas le droit aux mêmes chances ? Que je ne peux pas être prise au sérieux de la même façon ? Que je n’ai pas autant voir plus l’envie de gagner, de me surpasser ? Que je fais forcément ça pour être une jolie fille musclée qui rentre dans les codes beauté du moment ?
Non et encore NON, faire du sport me permet de me sentir plus confiante, plus forte, de moins douter de mes capacités dans la vie de tous les jours, d’oser plus de choses… bref cela me permet de trouver un équilibre et pas de rentrer dans un jean taille 36.

Non la fille n’est pas un petit être fragile qui doit se contente de cours de gym pas trop violents ou de zumba (je n’ai rien contre ces cours hein !). Oui je peux aller transpirer et repousser mes limites en TRX, taper dans un sac de frappe et ne pas faire du sport dans le but de faire la belle l’été mais juste parce que j’aime ça et j’aime me sentir forte et vivante !
Et c’est valable dans les deux sens, si un garçon a envie de faire de la danse il sera montré du doigt, tout ça parce que la société a décidé que les garçons devaient être forts, musclés, puissants et les filles gracieuses et souples… de vraies princesses !
Les filles si vous voulez jouer au foot, au rugby, faire de la boxe et les garçons faire de la danse allez-y ! On se fiche bien de ce que les autres pensent et c’est comme ça qu’on fera évoluer les mentalités et bouger les stéréotypes même à notre petit niveau.
Il n’y a pas de sports masculins ou féminins juste des garçons et des filles qui aiment faire du sport, peu importe lequel!

Au départ des courses de running je constate que nous sommes encore en grosse minorité. Et c’est bien pour ça que se développent des courses 100% féminine : pour permettre aux filles qui ne se sentent pas de faire une course mixte de ne pas se priver de ce plaisir.
Cela peut-être un bon tremplin pour ensuite s’inscrire sur des courses mixtes mais ça ne doit pas devenir une habitude. Ce que je veux dire c’est que oui c’est bien parce que ça fait courir les filles, mais d’un autre côté j’ai l’impression que ça renforce la séparation et souvent on ne prend pas au sérieux ces événements très girly (goodies genrés, t-shirt rose bonbon, slogan guimauve insupportable…).
Par exemple j’aime bien l’idée de proposer des 5km pour que les coureurs qui débutent puissent prendre part à une course officielle quand 10km fait encore un peu peur. Ce que je n’aime pas c’est que la plupart du temps c’est réservé aux filles… parce que les mecs eux sont capables de courir directement 10 bornes c’est ça ? Ils ne peuvent pas avoir envie de s’inscrire sur une mini distance?
Je ne crache pas dessus car j’ai déjà participé à quelques-unes de ces courses « filles » avec des amies mais je n’en suis pas fan et ça me gêne même un peu.

Il n’y a pas de raison d’avoir peur de prendre le départ d’une course mixte, les garçons présents sont là pour courir par pour nous juger, nous scruter sous tous les angles. Je n’ai jamais eu aucune remarque d’un homme au départ d’un course, il ne faut pas rester bloqué sur les remarques que l’on peut parfois entendre dans la rue, l’ambiance est bien différente.
Ce que je veux dire c’est que les quelques connards (désolée je n’ai pas d’autre nom pour ces gens-là) qui se permettent de vous insulter ou de vous juger pendant que vous courrez ne reflètent pas la majorité des hommes et heureusement!
Il n’y a pas si longtemps les femmes étaient interdites de compétition et certaines se sont battues pour obtenir ce droit, alors profitons de ça !

la place des femmes dans le sport

Ce n’est bien sûr que mon point de vue, vous pouvez ne pas le partager mais j’avais envie d’aborder un peu ce sujet ici.

Et vous, vous en pensez quoi de la place des femmes dans le sport aujourd’hui ?