La coupure sportive

Toi et moi il faut qu’on fasse un petit break…

Non ce n’est pas la phrase que j’ai sorti à mon mec hier soir entre le fromage et le dessert ! Mais c’est ce que j’ai dit en regardant ma partie du dressing qui contient toutes mes affaires de sport.

Le fait de parler aux objets ne remet pas en question mon couple mais plutôt ma santé mentale^^

IMG_1873

Breeeef ! Tout ça pour dire que j’ai décidé de faire une petite pause pendant les vacances de noël dans ma pratique sportive et pas juste au niveau de la course à pied.
Je n’ai pas fait de réelle pause depuis décembre 2014 (et c’était une pause forcée pour cause d’opération)  et je sens que mon corps à besoin de se reposer un peu pour mieux repartir.

Il est souvent conseillé aux sportifs de s’octroyer de vrais moments de relâche, de couper avec le sport deux, trois semaines à certaines périodes de l’année. Ces moments sont importants pour ne pas sursolliciter son corps qui sera moins performant et aussi pour éviter la blessure.  On laisse un peu son cœur, ses os et ses muscles se ressourcer.
Le repos est aussi important que l’entrainement, et il faut savoir s’écouter et prendre soin de son corps car c’est lui qui nous supporte toute l’année et parfois nous le poussons bien loin !

IMG_1870

Je connais ces recommandations depuis longtemps mais qu’on soit bien clair je n’en voyais pas bien l’utilité : Pourquoi faire une pause ? Si je m’arrête je vais perdre tous mes acquis ! Je vais avoir trop de mal à reprendre ma routine par la suite… Je trouvais donc l’idée de faire une pause peu utile, jusqu’à cette année où j’ai cumulé pas mal de petites blessures qui m’ont empêché de bien m’entrainer et de réaliser mes objectifs.
Je m’entraine plusieurs fois par semaine, je ne sais pas si on peut parler de pratique intensive mais  en tout cas j’en demande beaucoup à mon organisme et cette année il a un peu craqué.
Même lorsque j’ai eu mes petites blessures au cours de cette année je cherchais systématiquement quel sport je pouvais faire d’autre que la course en attendant… Oui mon médecin du sport ne sait plus quoi faire de moi !
Je savais au fond de moi que le mieux aurait été du repos complet mais j’avais besoin de ma dose de sport (bonjour je m’appelle Elise et je suis addict au sport…. Bonjour Elise !).

J’ai enfin accepté que non faire une pause d’une semaine ou deux n’allait pas me faire régresser au point de départ et que mes muscles n’allaient pas tous disparaitre. Il faut vraiment se dire que la pause va nous être bénéfique pour repartir sur de bonnes bases avec un corps reposé et d’attaque pour de nouvelles aventures ! Et c’est aussi une façon de faire une coupure dans une routine bien installée tout au long de l’année et ainsi éviter l’ennui.

IMG_1871

En cette fin d’année j’arrête donc de faire mon ado rebelle et j’atteint l’âge de la raison : je me repose pour de vrai !
J’ai déjà fait des petites coupures de quelques jours avec la course à pied où je faisais d’autres sports à la place (natation, yoga, vélo, randonnée…) mais là il est question de couper complétement.
Une semaine complète sans sport : cette pause d’une semaine sera l’occasion de recharger les batteries, de laisser un peu de répit à mes petits muscles fatigués. De profiter de mes vacances pour vraiment lâcher du lest et dormir car c’est une des causes de ma grosse fatigue qui impact ma pratique sportive.
Une semaine de reprise cool : avec juste un peu de yoga et un peu de running mais en mode mamie pour faire redémarrer la machine tranquillement. Ce sera surtout l’occasion de prendre du temps pour moi sans forcer.

Après ça il sera déjà temps de penser au calendrier des courses  2016 qui je l’espère se feront sans blessures cette fois-ci !

 

Et vous coupure, pas coupure ? Comment appréhender vous ces petites pauses sportives ?

12 Replies to “La coupure sportive”

  1. Pour moi ça a été coupure forcée (de course à pied) d’une semaine à cause de la blessure… Pareil, j’ai tiré sur la corde à cause d’échéances compétitives, je sais que j’en ai besoin mais c’est pas facile. J’ai tenu une semaine, oups ! et en plus sans arrêter complètement… je me fatigue !

    1. C’est difficile d’accepter de couper meme quand on sait qu’il le faut! On reviendra en forme pour 2016 ! J’ai hate de te voir au red crew 😉

      1. hâte aussi d’été en forme pour revenir !

  2. C’est pas comme si c’était la conversation qu’on trainait depuis quelques mois hein 😉

    1. C’est ca! Têtues comme une mule que nous sommes ^^

  3. Un peu ralentie ces derniers temps par rapport à tout ce que j’ai pu donner ces derniers mois… Surtout plein de trucs à faire et pas assez de temps pour tout ! (merci les courses de noël et le boulot!) Mais en manque ! 🙂

  4. ça fait plaisir de lire un article comme ça quand dans notre cas les coupures sont fréquentes et du coup, la difficulté c’est de se mettre au sport. L’inverse quoi.

    1. Oui je comprends! Finalement c’est pas plus facile dans un sens que dans l’autre 🙂
      Mais une fois qu’on s.y remet c’est bon!

  5. Une semaine de break + une semaine de reprise tranquille, cela me semble parfait. As-tu pensé à un peu de vélo d’appartement aussi pour varier quand tu ne veux pas faire de coupure nette. C’est pas mal pour reposer ses articulations tout en gardant une activité relativement soutenue.

    1. Oui la semaine de break a été profitable! Et la reprise en douceur se passe pas trop mal du coup 🙂
      Le velo d’appartement j’essaie d’en faire une fois dans la semaine en general même si je n’aime pas trop ca^^ mais en effet c’est reposant pour les articulations
      Merci pour les conseils 🙂

  6. Tu as complètement raison du début à la fin ! Je pense que j’ai eu le déclic hier avec ma course arrêtée prématurément par des douleurs… Mon corps demande du repos et je dois lui octroyer !

Laisser un commentaire