Faire du sport pendant ses règles

faire du sport pendant ses règles

Etre une fille c’est sympa mais parfois c’est quand même galère, en particulier une fois par mois si vous voyez ce que je veux dire…
Aujourd’hui je vais aborder un sujet typiquement féminin, désolée les garçons, faire du sport en ayant ses règles.

Avoir mes règles je trouvais déjà ça clairement relou avant mais depuis que je fais du sport c’est encore pire!
Ce n’est pas le sujet le plus glamour de l’année mais en même temps ça me semblait bien de l’aborder ici parce que c’est quelque chose qui nous concerne de près nous les filles.

Est-ce que je peux faire du sport pendant les règles ? 

Contrairement aux idées reçues il n’y a pas de contre-indication à faire du sport pendant la période des règles mais nous ne sommes pas toutes égales face à cela. Pour certaines cela ne change rien dans leur quotidien et dans leur pratique sportive, pour d’autres c’est réellement gênant et un calvaire pendant quelques jours chaque mois.
Il n’y a donc pas de bonne réponse tout va dépendre de votre état.

Si vous êtes dans la catégorie « mes règles ce calvaire », que vous vous sentez très fatiguée, avec des douleurs vraiment violentes, des maux de tête, vertiges… c’est forcément préférable de reporter votre séance à plus tard. Le plus important est d’écouter son corps et de prendre du repos si nécessaire. Ce n’est pas parce que vous allez prendre 3 jours de repos que vos efforts vont s’envoler !
Pour les autres, les règles ne sont pas une maladie et OUI on peut et c’est même vivement conseillé de continuer le sport!
On ne se cache pas derrière le « je ne peux pas j’ai mes règles » (sauf en cas de règles pathologiques je répète car là c’est autre chose).
On va surtout adapter sa pratique sportive en fonction des petits désagréments liés à cette période. On risque de se sentir un peu lourde, avec les jambes qui tirent, le bas ventre un peu en vrac mais il est toujours possible de continuer sa routine en évitant les exercices qui ciblent les abdos et en mettant un peu moins d’intensité si besoin. Même si au final vous ne serez pas moins performante pendant cette période au contraire ! Lorsque vous avez vos règles la tolérance à la douleur va être plus élevée et donc certains exercices vont vous sembler plus faciles que d’habitude, c’est plutôt cool ça non ??
Il faut parfois se faire un peu violence, accepter d’avoir des cycles où on se sentira plus ou moins en forme mais au final le sport vous fera du bien !

faire du sport pendant ses regles

Quels sont les bienfaits du sport pendant les règles ?

Réduire la douleur : crampes, mal au ventre, en bas du dos… pendant les règles le corps sécrète une hormone qui provoque la contraction de l’utérus pour expulser le sang mais aussi des intestins, du dos. En pratiquant une activité physique la circulation sanguine est favorisée ce qui aide à oxygéner les muscles et réduire les spasmes.

Se sentir plus légère : Ah la rétention d’eau ! Quel bonheur ! La sensation d’être tellement lourde! Le sport va réduire le processus de rétention des liquides ce qui va nous permettre de nous sentir plus légère.

Etre de meilleure humeur : en pratiquant du sport on libère des endorphines, l’hormone du bonheur. Cela va nous permettre de mieux vivre cette période pas cool et de réduire les sautes d’humeur, le stress et augmenter la sensation de bien-être.

Et en bonus tous les changements hormonaux que l’on va subir pendant nos règles vont augmenter le seuil de tolérance à la douleur et favoriser la récupération musculaire !

Quels sports je peux pratiquer ?

Pour faire simple aucun sport n’est vraiment à éviter, vous pouvez courir, faire de la musculation, aller faire du vélo, nager… bref ce que vous voulez ! Si vous en avez envie et que vous ne souffrez pas trop.
On évite juste les activités qui sollicitent fortement la zone abdominale.
Et si vraiment vous ne vous sentez pas de faire les mêmes activités que d’habitude, ou du moins pas de façon aussi intensive vous pouvez privilégier :
Des exercices « cardio » à moyenne intensité (marche rapide, jogging, vélo…) qui vont aider à réduire les douleurs menstruelles.
De la natation, lorsque le flux n’est pas extrêmement abondant, qui peut soulager les crampes et éviter la sensation de lourdeur que l’on ressent en courant par exemple.
Personnellement je n’aime pas trop aller à la piscine pendant mes règles même si j’ai confiance en ma protection mais si vous aimez ça ne vous privez pas c’est vraiment plaisant!
Du yoga pour vous étirer et soulager les douleurs du dos, vous relaxer et ainsi vous sentir mieux dans votre corps.

Si vous avez des règles abondantes essayez de limiter les impacts dans les exercices, pas parce que c’est déconseillé mais plutôt pour ne pas avoir de mauvaises surprises… si vous voyez ce que je veux dire !
Et comme je le répète depuis le début vous êtes la seule personne à savoir ce que votre corps peut et veut faire. Donc si vous sentez que c’est possible de ne rien changer à votre entrainement alors foncez et continuer à faire les mêmes activités que d’habitude ! Et si vous estimez que c’est mieux de privilégier les sports doux ou de prendre plus de récupération alors écoutez-vous.

faire du sport pendant ses regles

Comment je me protège ?

Une fois de plus c’est comme vous préférez : Serviettes, tampons, coupe menstruelle… on a l’embarras du choix et à chacune de trouver ce qui lui convient le mieux. Bon évidemment pour la piscine on fait une croix sur la serviette hein^^
L’activité physique peut rendre le flux un peu plus abondant donc pensez à bien adapter votre protection en fonction. L’essentiel c’est de se sentir à l’aise dans ses mouvements, en sécurité et de pouvoir bouger comme on le souhaite.
Pour se sentir plus en confiance vous pouvez porter des leggings foncés, comme ça hop pas besoin de se prendre la tête en cas d’accident.
Puisque nous sommes entre nous on peut se le dire, le port du tampon c’est cool pour le sport, mais pour ça il faut avoir un périnée bien en forme ce qui n’est pas toujours le cas des runneuses^^
Alors avant de choisir cette protection pour une course officielle on la teste à l’entrainement car parfois on ne la supporte pas pendant la course. A la limite une serviette bien ajustée avec un legging ou short qui est proche du corps fera bien le job aussi.
On pense bien à changer sa protection avant la séance pour être tranquille et après pour une question d’hygiène.

faire du sport pendant ses regles

Mon expérience

Lorsque je suis en début ou fin de cycle avoir mes règles ne me dérange pas plus que ça pour faire du sport. Je n’ai pas mal au ventre, donc je fais comme d’habitude, je ne ressens pas le besoin de changer ma routine sportive.
Par contre il y a toujours 1 ou 2 jours où c’est plus compliqué à gérer… alors je vais continuer à m’entraîner mais de façon moins intense, éviter les abdos, courir en mode plus cool ou ne rien faire du tout! Et je fais parfois mon sport à la maison car j’ai déjà du mal à me motiver pour bouger alors si je peux éviter de sortir ça m’arrange!
D’un mois sur l’autre mon corps ne va pas non plus réagir pareil. Les cycles où je suis complètement à plat, avec l’impression qu’on a volé toute mon énergie je ne vais pas m’obstiner à conserver le même rythme sportif. C’est rare que je sois dans cet état mais c’est déjà arrivé et on pourra me faire une liste de tous les bienfaits du sport pendant les règles je m’en moque! La seule chose dont j’ai envie c’est de me rouler en boule dans mon lit avec une bouillotte et qu’on ne me parle pas de sport!

Tout ça pour vous dire que le plus important c’est de rester à l’écoute de votre corps et de gérer cette période en fonction de votre ressenti.
Quand on a hyper mal au ventre, l’impression de peser 30 kg de plus que d’habitude, d’avoir l’utérus dans tous les sens… l’idée d’enfiler son legging pour aller transpirer à la salle n’est pas forcément notre priorité… et ce même si on sait que c’est censé nous faire du bien.

Si je suis un plan d’entraînement avec des jours définis pour les séances de running, je me laisse la souplesse d’inverser les séances si besoin. J’aime autant avoir toutes mes forces pour me taper un fractionné intense ou une sortie longue. Surtout que je récupère moins bien après une session intense pendant cette période du mois, la faute à une plus grande fatigue (mal de ventre donc mauvaise nuit, perte de sang importante = perte de fer= fatigue…).

Et pendant des courses officielles ?

Forcément il y a un moment où une course officielle va tomber le mauvais jour.
Si vous savez que pendant cette période vous n’êtes vraiment pas bien, que le sport n’est pas possible ce n’est pas la peine de placer une course à ce moment-là. En général on connaît globalement son cycle donc on peut prévoir. C’est un peu contraignant mais il vaut mieux se programmer des courses en dehors de cette période pour être tranquille!
Je ne suis jamais ravie quand ça m’arrive le jour d’une compétition mais je fais avec même si je sens bien que je ne suis pas super à l’aise et que niveau confort on a connu mieux!

Sauf cas particuliers où les menstruations sont très handicapantes pour certaines filles, avoir ses règles ne veut pas dire qu’on ne va pas être performante le jour de la course. J’ai déjà réussi de bons chronos en les ayant, le corps est assez magique pour s’adapter dans pas mal de situations.

faire du sport pendant ses regles

Alors oui les règles c’est galère mais en tant que femme on doit vivre avec et on ne souhaite pas s’arrêter de vivre plusieurs jours par mois pour autant !
Le sport est finalement un allié pour que cette période se passe mieux alors surtout il ne faut pas s’en priver !

Et vous comment gérez-vous cette période du mois ? Vous avez des conseils, astuces pour continuer votre pratique sportive du mieux possible ?

 


Cet article vous a plu?
N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest!

Conseils pour faire du sport pendant ses règles

8 Commentaires

  1. Un article plein de bons conseils. C’est vrai que cette période n’est pas toujours facile à gérer quand on fait du sport !

    Bisous, et bonne soirée à toi.

    Manon –
    http://www.chouquettes-mascara.com

    1. Merci pour ton retour! Je suis ravie que cela puisse servir 🙂 a bientot par ici !

  2. Thank you for tips of staying healthy. Doing sport makes us feel better, its difficult to get motivated when its cold and rainy outside…this is what i do when the weather is not that good: http://shopaholicfromhome.com/my-top-10-things-to-do-in-cold-and-rainy-day-lyon/ Do you like anything?

  3. Chez moi le souci c’est plutôt le sommeil. Je dors généralement très mal les jours précédant mes règles ou parfois même pendant les premiers jours des règles. Du coup forcément cela influe sur mon état de forme. Quand je vois qu’une compétition va tomber à cette période-là, j’essaie de limiter les dégâts mais ce n’est pas évident.

    1. J’ai des gros soucis de sommeil aussi… alors je comprend! D’ailleurs je vais faire un article dessus ^^ mais oui je suis d’accord pas évident de performer dans ces moments là!

  4. Très bon article et une très bonne idée d’en parler ! Au top Elise 😉

    1. Merci Margot 🙂

  5. Bravo, c’est sublime félicitations pour ce superbe travail pour les filles, c’est une réussite vous êtes très jolie.
    Pleins de belles choses pour toi !

Laisser un commentaire