Courir en sécurité quand on est une fille !

courir en sécurité quand on est une fille

En suivant un peu les informations on ne peut pas le cacher : aller faire sa petite sortie running pour se détendre peut s’avérer dangereux !
Oui parce que dans notre monde il y a des gens assez tarés pour venir te courir après, te surprendre au coin d’un parc, te sauter dessus et t’agresser pendant que tu cours…
Cela peut arriver aussi bien aux garçons qu’aux filles mais on ne va pas se mentir statistiquement nous sommes plus souvent victimes d’agression pendant un run que les mecs!
Alors oui ça saoule de se dire qu’on ne peut même pas courir tranquille et qu’un détraqué se cache peut-être sur notre chemin, mais je n’ai pas envie de m’arrêter de courir non plus à cause de ça!
Le risque zéro n’existe pas mais si on vit dans l’angoisse permanente on ne fait plus rien…

Alors voyons ensemble quelques petits conseils à appliquer pour essayer de se sentir un peu plus en sécurité pendant nos sorties :

Toujours informer et prévenir un proche

Lorsque je pars courir je fais toujours un petit sms à mon copain pour lui dire où je vais et pour combien de kilomètre je pars.
Mais ça marche aussi avec ta sœur, une copine, ton voisin (si tu le connais parce que sinon je ne suis pas certaine qu’il s’inquiète beaucoup de ton non-retour).L’important est d’informer une personne de confiance de ton trajet.

courir en sécurité quand on est une fille

Choisir ses lieux et horaires de sortie

On fait preuve d’un peu de bon sens et on évite d’aller courir seule dans des endroits très peu fréquentés et à des horaires improbables.
On privilégie les parcs publics, les rues passantes et on laisse de côté les petites ruelles, le fin fond du bois, les chemins de campagne déserts. On se garde ça pour les sorties entre copains, ce sera très bien!
Bon pour les horaires, inutile de vous dire qu’on évite d’aller courir à 22h quand il fait nuit noire ou le matin avant le lever du soleil. Et non ce n’est pas parce que tu es insomniaque et que tu te dis « quitte à ne pas dormir à 4h du mat’ autant aller courir » que c’est une bonne idée ! A moins de réveiller ton cher et tendre pour qu’il t’accompagne…mais bizarrement j’ai des doutes sur la réussite de cette idée…
Je cours parfois tôt le matin vers 6h30 mais en ville donc il y a déjà du monde et c’est principalement l’été, le soleil est déjà levé. Et puis je préviens toujours mon copain même si je ne suis pas certaine qu’il enregistre l’info entre deux ronflements!

C’est plutôt pas mal de changer régulièrement de parcours et si possible d’horaire (mais c’est parfois plus compliqué avec l’organisation de la journée) pour éviter de se faire repérer. Et puis de toute façon rien de pire que de courir encore et encore au même endroit, donc autant allier l’utile à l’agréable : changer de lieux pour ne pas se lasser et être en sécurité !

Rester à l’écoute de son environnement

Je suis la première à aimer avoir de la musique assez forte dans les oreilles pour me créer une bulle pendant que je cours. Mais si je suis seule ou dans des zones un peu moins fréquentées je baisse le son pour entendre ce qui se passe autour de moi et être plus vigilante. Le but n’est pas de tomber dans la paranoïa pendant un run mais juste de prendre conscience de ce qui nous entoure pour éviter les dangers et réagir le plus rapidement possible sans se faire surprendre : voiture qui arrive à toute allure, vélo qui déboîte, bruit de pas de quelqu’un qui nous suit depuis un peu trop longtemps…
Si on court dans la forêt on peut même oublier la musique et profiter des bruits de la nature c’est relaxant. Et puis on n’est pas à l’abri de croiser un sanglier alors autant être au courant qu’il arrive^^
Le plus important est de faire confiance à son instinct, si on ne se sent pas en confiance on n’hésite pas à faire demi-tour pour passer par un autre chemin. On est là pour se détendre par pour flipper comme dans un film d’horreur.

Courir à plusieurs

L’union fait la force comme on dit! C’est toujours plus sécurisant de courir à plusieurs même si ce n’est pas forcément évident de le faire régulièrement.
Une sortie de temps en temps en groupe permet de partir l’esprit plus serein et forcément le risque qu’il nous arrive des bricoles et largement réduit.
Il est assez facile aujourd’hui de trouver des compagnons de course via des sessions organisées dans différentes villes que l’on peut trouver sur Facebook ou sur des applications spécialisées.
Et puis si tu es un vrai coureur solitaire et que la présence d’autres humains pendant ton run te rebute au plus haut point mais que tu es un ami des animaux , tu peux aussi aller courir avec ton fidèle compagnon à poil ! ! Je parle de ton chien évidemment, qui se fera un plaisir de venir gambader avec toi et te servira de protecteur par la même occasion (sauf si c’est un chihuahua, la probabilité qu’il fasse fuir l’agresseur est assez proche de zéro).

courir en sécurité quand on est une fille courir en sécurité quand on est une fille

Penser aux gadgets

Nous sommes très nombreux à partir courir avec notre téléphone pour écouter de la musique. Quand on part seule il faut toujours emporter son téléphone pour prévenir en cas de souci et c’est un moyen d’être géolocalisé.
Il existe maintenant des applications pour lancer l’alerte en cas de danger, je pense par exemple à LETMINO.
Il s’agit d’une application qui permet de prévenir ses proches lorsque l’on est en danger. Il suffit de créer un message d’alerte et de rentrer les numéros à prévenir en cas d’urgence. On peut la déclencher à n’importe quel moment sans avoir à déverrouiller son téléphone ni ouvrir l’application ou regarder son écran.
Il suffit juste d’appuyer au moins 5 fois sur le bouton ON/OFF du portable pour que la personne à prévenir soit informée par sms : elle reçoit le message d’alerte préenregistré, ainsi que notre localisation. Et si vous avez plusieurs numéros d’urgence l’un d’entre eux recevra également un appel de 15 secondes. L’alerte sera donnée toutes les 2 minutes jusqu’à ce qu’on décide de la désactiver.

courir en sécurité quand on est une fille

Courir en securite quand on est une fille

Je ne cours jamais avec une bombe lacrymogène ou ce genre de chose mais si vous vous sentez davantage rassurée d’en emporter une avec vous en courant, faites-le !
Il existe aussi des bracelets d’identification qui peuvent s’avérer utile en cas d’accident (chute par exemple) avec votre nom/prénom, personne à contacter, téléphone, groupe sanguin…

Bonus

Se faire l’intégrale des films de JC Van Damme et Steven Seagal pour devenir une pro des arts martiaux et mettre la misère à votre potentiel agresseur… Blague à part prendre quelque cours de self-defense est une si on espère ne jamais avoir besoin de s’en servir !option à étudier! Cela va nous faire gagner en assurance et on sera capable de se défendre en cas de souci, même

Je n’ai clairement pas envie de me sentir flippée à chaque fois que je sors courir et pour être tout à fait honnête je pense rarement à ce qui pourrait m’arriver en allant courir.
Mais comme on ne peut pas nier que ça n’arrive pas qu’aux autres autant avoir quelques conseils pour se sentir le plus en sécurité possible et profiter pleinement de son run !

Et vous les filles, vous avez le sentiment de ne pas être complètement sereine quand vous allez courir seule ?
Vous avez des petites techniques pour courir en sécurité ?

10 Replies to “Courir en sécurité quand on est une fille !”

  1. Globalement j’applique tous les conseils que tu donnes, ça me permet d’être plus sereine et de profiter davantage de ma sortie. Je ne connaissais pas l’appli Letmino, je vais sûrement la télécharger j’aime beaucoup le principe 🙂

    1. Oui l’appli est plutôt pratique! Ce ne sont que des conseils mais c’est vrai que si on peut appliquer quelques petits trucs pour se sentir plu sereine autant en profiter 🙂

  2. Merci pour l’idée de l’appli ! Depuis que je me suis fait agresser je ne sors plus sans PA lacrymo par contre. J’ai dû racheter des shorts pour avoir des poches… Je peux aussi conseiller le sifflet à avoir au poignet ou autour du cou au cas où (souvent recommandé voire obligatoire sur les trails d’ailleurs)

    1. Oui c’est vrai que sur les trails il faut toujours avoir son petit sifflet! Tu t’es déjà fais agresser? ma pauvre c’est quand même un drôle de monde de pas pouvoir sortir tranquille! Je comprend que tu prennes tes précautions encore plus à présent!

  3. Coucou je cours toujours seule oui je suis une vraie solitaire de running ?. Je me sent pas spécialement en danger, pour te dire hier je suis aller courir dans mon quartier bien après 22h aucun danger , il fait chaud les gens sont encore dehors. Mais je vais pas m’amuser à aller courir dans un parc à cette heure ci la oui c’est dangereux. J’avais plus d’appréhension cette hivers quand je courais de nuit à parilly parc pas vraiment éclairé j’étais pas à l’aise. Faut pas trop se mettre de pression . ??

    1. Oui l’été c’est plus cool et j’ai pas franchement peur non plus les gens sont dehors comme tu dis, il y a de l’activité! A Parilly j’aime pas trop non plus de nuit c’est un peu comme le parc de la feyssine, le soir hors de question^^
      Mais comme tu dis on va pas se stresser pour tout et rien!

  4. Salut Élise ! Super article, pleins de bon sens mais utile ! Je ne connais pas l’appli Letmino, je vais étudier la question 😉
    Bisous Élise 😘
    Manon runaway

    1. Merci pour ton retour Manon!

  5. Article très intéressant ! 🙂
    Pour ma part j’ai une montre de running (une Garmin) qui a une fonction « Live Track » qui envoie à des adresses mails définies un lieu une pour me suivre en direct. Le lien peut être actif 24h après le run si on décide 🙂 hyper pratique et quasi toutes les garmin le font!

    1. Oui! j’ai aussi une Garmin et pour tout te dire je n’ai jamais pensé à utiliser cette fonction! je vais y songer maintenant que tu le dis!

Laisser un commentaire