Comment bien choisir sa paire de basket pour le running?

bien choisir sa paire de basket de running

Choisir sa première paire de baskets de running c’est un peu comme choisir ton classeur de la rentrée des classes : tu achètes le plus joli pour te la péter auprès des copains et avoir envie de t’en servir.
SAUF QUE ce n’est pas exactement comme ça qu’il faut s’y prendre si on veut trouver chaussure à son pied ( ouh ça sent le billet bourré d’humour dis donc !).
Il est important de bien s’équiper, avec une chaussure adaptée pour éviter les blessures et se sentir confortable. Parfois c’est cool c’est justement la jolie paire et parfois pas de bol c’est la moins sympa mais adaptée pour nous !

Voici donc quelques conseils pour s’y retrouver un peu mieux et comprendre comment choisir sa paire de baskets.

bien choisir sa paire de basket de running

Connaitre sa foulée

Chaque coureur à se propre façon de courir, de poser son pied par terre, d’attaquer le sol.
On distingue 3 grands types de foulées:

Foulée universelle : c’est celle qui concerne 50% des coureurs, la plus courante. Le pied est stable, l’appui vient du centre du pied et le poids du corps est réparti uniformément sur celui-ci, ce qui limite le risque de blessure.
L’usure se fait sur l’avant pied

bien choisir sa paire de basket de running
Basket modèle universel décomposé

Foulée pronatrice : Elle concerne environ 40% des coureurs et se caractérise par un mouvement vers l’intérieur assez fort.
L’usure se fait sur le bord interne de l’avant pied

bien choisir sa paire de basket de running
Baskets foulée pronatrice décomposée

Foulée supinatrice : concerne peu de coureur et se reconnait avec un pied qui s’oriente vers l’extérieur au moment de le poser sur le sol.
L’usure de la chaussure se fait sur le bord extérieur de l’avant du pied.

Il existe donc des baskets pour chaque type de foulée afin d’éviter de se blesser. Pour les supinateurs il y a peu de modèle c’est pourquoi il est souvent conseillé de choisir un modèle universel avec une semelle adaptée pour compenser.

Comment je fais pour connaitre ma foulée ?

Vous pouvez regarder l’usure de vos baskets qui vous donnera une indication. Mais selon moi le mieux reste d’aller dans un magasin spécialisé qui pourra vous faire une analyse de votre foulée pour plus de garantie.
Si vous avez une forte pronation ou supination l’idéal est d’aller voir un podologue du sport qui pourra vous conseiller au mieux et prescrire des semelles au besoin.

Prendre en compte son poids

Un coureur de 50kg n’aura pas besoin de la même paire de basket que son copain de 90kg.
En courant les articulations et les muscles doivent supporter l’ensemble du poids du corps à chaque fois que le pied impacte le sol.
Un coureur dit « lourd » qui achète une chaussure légère n’aura pas de bonnes sensations, son pied va s’écraser et il risque de se blesser. A l’inverse un coureur « léger » ne se sentira pas bien dans une chaussure un peu lourde, il aura l’impression d’être ralenti et de se traîner.

Il y a donc des modèles pour chacun : à partir de 80 kg il faudra se diriger vers des baskets avec un bon amorti et qui résiste bien aux chocs.

Déterminer son type d’utilisation ( fréquence/pratique et terrain)

Plutôt sur route, sur chemin, trail, une fois par semaine, plusieurs fois par semaine… à chaque pratique sa chaussure.
Vous êtes team route ou chemin stabilisé : on privilégie un bon amorti pour absorber les chocs du bitume.
Vous êtes team trail / terrain accidenté : il faut se tourner vers des baskets avec une bonne accroche sur la semelle, afin d’avoir une adhérence optimum au sol.

Entre un coureur qui fera une petite sortie hebdomadaire sans recherche de performance et celui qui s’aligne sur des courses et s’entraîne plusieurs fois par semaine et accumule les kilomètres les attentes seront différentes .
Alors pas de panique il n’est pas utile d’avoir 36 baskets, surtout si vous commencez.

Pour débuter ou pour le coureur occasionnel / régulier qui fait seulement quelques courses on partira plutôt sur une chaussure polyvalente route/chemin qui apporte un bon amorti, une stabilité et surtout du CONFORT ! Pas la peine de se prendre la tête sur les aspects très techniques, nous ne sommes pas des champions du monde !
Pour du long l’amorti dit « moelleux » est préféré et pour les courses types 10km un peu plus de dynamisme sera parfait.

Si vous êtes un compétiteur dans l’âme, que vous avez des entraînements structurés, avec une recherche de performance, alors là on peut envisager plusieurs paires à alterner. Un modèle polyvalent pour les sorties longues et une paire dynamique pour le fractionné et les courses petite distance.

Mais on retiendra que le plus important pour débuter reste le confort et la polyvalence pour profiter au maximum ! Et ensuite pour se perfectionner on se penche sur la question de la technique.

bien choisir sa paire de basket de running

Bien connaitre sa pointure

Il faut garder à l’esprit que le pied gonfle à l’effort et bouge et que la pointure de basket ne sera pas la même que la chaussure de ville.
On dit en général qu’il faut prendre une à une pointure et demi en plus mais cela dépend aussi du modèle car toutes les marques ne taillent pas de la même façon…. Ce serait trop simple et pas drôle sinon !
Il faut être à l’aise et que les orteils ne tapent pas dans la chaussure sinon c’est l’ongle noir assuré ! Soit dit en passant je prends toujours la bonne taille, je suis confortable dedans mais j’ai toujours un ongle noir donc… personne n’est parfait hein !

Il existe des techniques pour mesurer son pied mais de mon point de vue le mieux c’est d’aller en magasin prendre sa pointure et surtout essayer les modèles pour trouver ce qui nous correspond.

Et j’en change quand ?

Vos baskets ne sont pas immortelles et même si elles deviennent vos meilleures amies il faudra à un moment vous en séparer.
On dit souvent qu’au bout de 1000km il faut les changer mais cela va aussi dépendre de l’intensité de votre pratique.
Suivant les kilomètres avalés chaque semaine, la surface, votre façon de courir… le renouvellement sera plus ou moins espacé.
Les chaussures légères, pour les compétitions sont plus fragiles et au bout de 500km il faudra déjà songer aux suivantes.

On ne fait pas les malins avec l’usure parce que courir avec une chaussure qui a fait son temps c’est risquer de se blesser !

Il y a quelques signes qui permettent de se rendre compte quand la retraite est proche :
•La semelle extérieure est lisse, on ne distingue presque plus les rainures ;
•Vos orteils se font la malle au bout de la chaussure et peuvent percer la toile ;
•En les posant sur une surface plane, une des chaussures ou même les deux ne sont plus bien droites, elles s’affaissent.
•Des douleurs peuvent apparaitre au niveau des genoux, des chevilles… car les baskets ne font plus le job et l’amorti n’est plus ce qu’il était.

C’est aussi pour ça qu’il est conseillé en cas de pratique intensive d’avoir deux paires, pour alterner et retarder le changement.

bien choisir sa paire de basket de running

Et toujours se faire conseiller la première fois au moins

Je n’achète jamais une paire de basket en ligne, sans l’essayer pour me faire une idée de la sensation. Pour un premier achat le mieux est d’aller dans un magasin spécialisé qui va analyser votre foulée et vous donner des conseils de pros pour s’y retrouver et ne pas acheter au hasard.
SI je connais une paire et que je la trouve sur internet en promo, alors oui je vais l’acheter. Par contre je ne tente jamais d’acheter un nouveau modèle en ligne.
Mais je préfère aller dans un magasin de running, le conseil est personnalisé et c’est toujours plus sympa que derrière son ordi, je suis toujours un peu comme une enfant à noël quand je passe la porte pour choisir ma nouvelle paire ^^
Pour les lyonnais je vais chez Spode dont la réputation n’est plus à faire : de bons conseils, de la bonne humeur, que demander de plus ?

Maintenant plus d’excuses pour ne pas trouver LA paire qui vous convient !
Et vous plutôt boutique ou en ligne ? vous vous y retrouver au milieu de tous ces choix ?

Merci au magasin Spode que j’ai envahi pendant un après-midi pour les conseils et les photos. Et en particulier à Thomas pour le temps consacré : )

bien choisir sa paire de basket de running

Laisser un commentaire